Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 La pierre philosophale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La pierre philosophale   Lun 31 Aoû - 11:45

La pierre philosophale, la pierre cachée des sages que nous sommes invités à rechercher, par notre travail...

Cette pierre philosophale me fait penser à cette fable que j'avais apprise à l'école primaire, dans la version de Jean de La Fontaine : Le laboureur et ses enfants (Fable inspirée d'Esope)


Travaillez, prenez de la peine :
C'est le fonds qui manque le moins.

Un riche laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
«Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage
Que nous ont laissé nos parents :
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l'endroit; mais un peu de courage
Vous le fera trouver : vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu'on aura fait l’oût :
Creusez, fouillez, bêchez; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.»
Le père mort, les fils vous retournent le champ,
Deçà, delà, partout : si bien qu'au bout de l'an
Il en rapporta davantage.
D'argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer, avant sa mort,
Que le travail est un trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La pierre philosophale   Lun 31 Aoû - 11:47

C'est en "creusant, fouillant, bêchant", notre "terre intérieure"... que nous nous perfectionnons...

C'est un symbolisme plus "agricole" que "maçonnique"... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 53
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: La pierre philosophale   Mer 30 Sep - 21:04

Tout comme le trésor des templiers, il me semble que la pierre philosophale ne peut être que le symble du savoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: La pierre philosophale   Mer 30 Sep - 21:24

Sur le socle de la croix jacquaire inaugurée dimanche matin au Puy Notre Dame, le compagnon tailleur de pierre avait gravé la formule V.I.T.R.I.O.L.

Il y était donc question d'intérieur de la terre et de pierre cachée et la formule alchimique, posée sur la terre, était reliée au ciel par le bras vertical de la croix.
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 53
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: La pierre philosophale   Sam 10 Oct - 19:54

La recherche de la Pierre philosophale, qui serait peut être en fait une poudre rouge qui permettrait de changer la densité des métaux (d'après des écrits de Papus), que le but recherché soit l'or me déçoit un peu, rien que pour respect que pour les alchémistes dont la dénomination à changé, mais quelque part un but est atteint poussant chacun à s'interresser et à se cultiver, directement ou parallèlement, y croyant ou n'y croyant pas, toute l'inertie provoquée par ce sujet ne peut être qu'interessante et ne pousser les gens qu'à poursuivre leurs travaux, donc l'ouverture d'esprit ne peut être que recommandée. Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: La pierre philosophale   Dim 23 Oct - 12:51

Quelques informations utiles?:

Le « travail » qui conduit à la pierre philosophale. Ou la Pierre philosophale qui, par sa présence au fond de nous, nous met au travail afin que nous la trouvions pour enfin nous trouver.

De quel travail parle-t-on ? Suffit-il de travailler pour trouver la Pierre philosophale, véritable médecine ?
Et cette pierre, ce trésor caché, qu’est-elle ? Une pierre angulaire (il y en au moins quatre), la pierre de fondation (au sens de « tu es Pierre et sur cette pierre je construirai mon église » mais qui est la première pierre placée au Nord-est), la Pierre angulaire (celle que les bâtisseurs avaient rejetées et que certains rejettent encore actuellement car n’en voyant pas l’intérêt) ?

La dimension travail

V.I.T.R.I.O.L. (avec un V.M. parfois ajouté): ce mot (ou formule) donne une « synthèse » du travail initiatique et peut se traduire de différentes façons :
- Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem soit « Visite l'intérieur de la terre et en rectifiant (ou en distillant) tu trouveras la pierre cachée. »
- Visita interiorem terrae rectificando invenies operae lapidem soit, selon, une traduction de Jean Servier, « Descends dans les entrailles de la terre, en distillant tu trouveras la pierre de l'œuvre. »
- Kurt Seligman donne un texte quelque peu différent :
Visita interiora terrae rectificando invenies occultum lapidem soit « explore l'intérieur de la terre. En rectifiant, tu découvriras la pierre cachée. »
- Parfois, l’on trouve : Vitriolum : Visitabis Interiora Terra Rectificanda Invenies Occultum Lapidem Veram Medicina.

Mais, l’on peut aussi remplacer « interiora » par « inferiora » ce qui ajoute des nuances très intéressantes dans l’interprétation.

La dimension "Pierre"

Citons René Guénon :

« la capstone » est donc le « chef » de l’édifice ou de l’ « œuvre », et en raison de sa forme spéciale qui requiert, pour la tailler, des connaissances ou des capacités particulières, elle est aussi, en même temps, un « chef-d’œuvre » au sens compagnonnique de cette expres​sion(1); c’est par elle que l’édifice est complètement terminé, ou, en d’autres termes, qu’il est finalement amené à sa « perfection ».

(1) Le mot « œuvre » trouve à la fois son emploi en architecture et en alchimie, et l’on verra que ce n’est pas sans raison que nous faisons ce rapprochement : en architecture, l’achèvement de l’œuvre est la « pierre angulaire »; en alchimie, c’est la « pierre philosophale ».

(pp.284-285 du Chap. XLIII : La « pierre angulaire » dans Les Symboles Fondamentaux de la Science Sacrée)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pierre philosophale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pierre philosophale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pierre philosophale
» Nicolas Flamel et la pierre philosophale
» Et si la pierre philosophale se trouvait.....
» [Alchimie] Pierre Philosophale
» pierre philosophale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Le coin des discussions :: à la porte du Temple-
Sauter vers: