Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 Se réconcilier avec son "humanité"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Se réconcilier avec son "humanité"   Dim 20 Sep - 13:01

Je ne savais pas trop comment intituler cette réflexion...

Je pense que l'initiation n'implique pas de "renoncer" à son humanité, mais de se "réconcilier" avec son humanité, avec ses limites...

***************************************************

Citation :

...A quoi servirait l'initiation si celle-ci ne nous permettait pas - au moins idéalement - d'espérer dépasser un jour notre condition individuelle humaine limitée par le temps, l'espace et la forme ?

Cela me rappelle un film sur JC, qui avait fait polémique à l'époque de sa sortie.
Jésus faisait le choix de vivre pleinement son humanité, sa condition humaine. On le voyait vivre HEUREUX dans la société, il se mariait, avait (je crois) des enfants...

Il avait renoncé à sa dimension divine pour vivre heureux sa dimension humaine..

Quel curieux message que celui de la religion chrétienne ?
Un homme crucifié pour avoir "choisi" sa "divinité" à la place de son "humanité" ????

Je n'ai jamais "accepté" ce scénario, déjà enfant...
Je n'ai jamais "accepté" la croix avec le Christ crucifié...
Je préfère le symbole de la Croix nue...

L'initiation n'est pas souffrance !!!
L'initiation n'est pas "crucifixion symbolique" sur la Croix !!!

Et le symbole de la Croix nue me parle de la réconciliation de l'axe horizontal de notre humanité, avec l'axe vertical de notre spiritualité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Dim 20 Sep - 13:10

J'en reviens toujours au symbole de base de la FM.*., la pierre brute de notre humanité, avec laquelle nous devons nous "réconcilier" pour être en mesure de la "tailler"....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Dim 20 Sep - 13:15

Je suppose que c'est parce j'ai une "dominante" mystique ???

Le symbolisme maçonnique m'aide à me "ré-incarner" pleinement dans ma pierre brute...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Dim 20 Sep - 17:56

Tu as certainement raison d'insister sur la nécessité de vivre pleinement son humanité. C'est justement l'objectif de ce que l'on appelle "les petits mystères" dont l'initiation artisanale trace le chemin.

Pour en revenir au symbolisme de la Croix, celui-ci est d'autant plus important qu'il ne saurait se limiter à la tradition spécifique d'une religion particulière qui est le christianisme.

C'est au centre de la croix que se place l'Homme Universel réunissant l'accomplissement humain (horizontal) des "petits mystères" et l'élévation humaine (verticale) des "grands mystères".

C'est aussi au centre de la croix que symboliquement est placé le Christ, nouvel Adam, Homme mais pleinement Homme, d'une Humanité telle que nous ne saurions la concevoir dans l'espace, le temps et la forme.

Si le sujet t'intéresse, je te conseille "le symbolisme de la croix", de René Guénon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 21 Sep - 12:17

Citation :

(...)
C'est au centre de la croix que se place l'Homme Universel réunissant l'accomplissement humain (horizontal) des "petits mystères" et l'élévation humaine (verticale) des "grands mystères".
(...)

Pourquoi dévaloriser l'humain ("petits" mystères) par rapport au spirituel ("grands" mystères) ?

D'ailleurs, l'analogie des axes de la Croix avec les "petits" et les "grands" mystères est-elle pertinente ?
Il n'y a pas toujours analogie, concordance, relation, entre les symboles relevant de chemins de traditions différentes...

En outre, la dévalorisation de "l'humain" par rapport au "spirituel" a souvent des conséquences nocives, destructrices...
Combien d'hommes et de femmes engagés dans cette voie de prééminence du spirituel sur l'humain... ont-ils créé les conditions de maladies psychosomatiques ???
Je pense notamment à certains cancers "fabriqués" par des cherchants spirituels...

Trouver la "juste mesure" n'est pas chose aisée...

Et les deux axes de la Croix ont chacun une valeur essentielle...

Le FM.*. doit travailler avec le fil à plomb et le niveau...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 21 Sep - 20:29

Ma chère Pierrette,

Je crois que donner à l'humanité une dimension bien plus large que le degré d'existence que nous vivons hic et nunc n'est certainement pas la diminuer.

Bien au contraire, Saint Augustin disait aux hommes "vous êtes des dieux".

La dimension spirituelle fait partie intégrante de notre vie humaine à telle point que les traditions orientales affirment que l'on peut atteindre l'Eveil dès cette existence "terrestre".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 21 Sep - 21:57

Alors, les copines et les copains, quand allez-vous vous décider à intervenir sur le forum ????

Quoique intéressant (LOL), notre dialogue avec Jean risque de devenir lassant pour les lecteurs du site....


Dernière édition par Pierrette le Sam 26 Sep - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 21 Sep - 22:10

Florence, helpppppppppppppppppppp !!!!!!!!!!!!!!!!!
Impossible de mettre une image............. Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 21 Sep - 22:19

Citation :

(...)
les traditions orientales affirment que l'on peut atteindre l'Eveil dès cette existence "terrestre".

Voici un exemple du bouddhisme en Thaïlande.... les croyants achètent des feuilles d'or aux moines... pour les déposer sur les statues de Bouddha...
Business is business...

L'Eveil au business ??????????????











Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Jeu 13 Oct - 18:08

D'après les remarques ci-dessus, après l'opposition matérialisme - spiritualisme, nous avons maintenant l'opposition humanisme - spiritualisme! A qui profite de telles oppositions?

Toujours est-il que du point de vue métaphysique (et pas seulement d'ailleurs), l'opposition est le niveau relationnelle (ou de mise en relation pour les idées, etc...) le plus inférieur, celui qui fait du tort à toute les parties; il n'y a que des perdants.

Il ne faut pas oublier, ou se cacher les faits, que tout (même le Christ, le Boudda, ...Le Dalai Lama, ... la beauté, ...) peut être instrumentalisé pour servir des buts divers, le plus souvent ceux du pouvoir et de l'argent (pas si étranger que ça!) pour asservir, dominer, manipuler, les autres êtres humains.

Les trois dimensions de l'espace représentée par trois droites perpendiculaires entre elles donnent la représentation de l'espace, ..., c'est aussi ce qu'on appelle la croix (qui, pour rappel, ne se limite pas à la chrétienté), l'union de la verticalité et de l'horizontalité.
L'utilisation première de cet "archétype" et symbole, est la structuration effective de l'espace et du temps (il faut plus de 7 ans pour y arriver), plus tard il servira au niveau des sciences (math, géographie, ....) et enfin, dans sa fonction pleine de symbole, il sert à "ordonner" l'ensemble des modalités de l'Etre humain en fonction notamment de leur développement: physique, psychique (les 2= l'humain) et spirituel (l'Etre), et les trois l'Etre humain dans l'intégralité de ses potentialités et possibilités.

Mais c'est lui, l'être humain (plus ou moins tourné vers le physique, et/ou le psychique et/ou le spirituel) qui selon ses désirs, sa maturité, ... va utiliser ses moyens dans telle(s) ou telle(s) direction(s): tout ce que peut faire un Sage, un Juste, un Eveillé c'est de remettre les choses en place, à sa façon (ce qui donne des traditions à fondement spirituel) à qui veut l'entendre, à qui veut et peut le suivre (toute voie ne convenant pas également à tous).

S'il faut s'en prendre à quelque chose, c'est à l'humanité, aux hommes, aux humains: il suffit d'observer ce qu'ils se font entre eux (et à la nature elle-même).

Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Ven 14 Oct - 7:49

Pour poursuivre la réflexion, il est vrai que le premier travail pour qui veut suivre une voie spirituelle, la suivre vraiment, c'est de se réconcilier avec lui-même, avec son humanité et donc aussi avec les êtres humains (ce qui ne veut pas dire que ceux-ci le lui rendront!), c'est là un premier pas, difficile ... c'est (re)trouver son équilibre, c'est pardonner, aider l'autre selon ses moyens et les circonstances, etc. mais c'est aussi avoir trouver en soi le moteur spirituel, celui de la "foi", c'est-à-dire la certitude intérieure que "quelque chose" (c'est difficilement définissable) "témoigne" en nous du "l'homme en vaut la peine" (c'est la vérité, la justice, Dieu, ... ) et c'est là le début effectif, conscient de la spiritualité.

C'est elle qui a permis de construire ce qu'il y a de bon, de vrai, de beau en l'être humain et par l'être humain.

Avec mon amitié
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 31 Oct - 10:18

Réflexions, avis à partir des textes ci-dessus :
« On peut imaginer les tenues, les planches... au bout de quelques années, ça risque de tourner en rond... voire au ronron... cela étant dit, le ronron est confortable et apaisant. » S’il devait en être ainsi – et l’on peut pas exclure qu’il en est peut-être ainsi pour certain(e)s – c’est que l’esprit s’est retiré, c’est que la Lumière ne brille plus dans les ténèbres (cf. St Jean chap. I), et même, plus grave, l’on pourrait se demander si elle a jamais briller dans les ténèbres du mental de certains …

Mais, de façon générale, dans la société, beaucoup sont dans des processus de répétition peut-être confortable et apaisante (ou non) dont le plus connu est caricaturé dans le boulot-métro-dodo. L’on peut s’en tenir à cette vie répétitive mais offrant de la stabilité.

Tout initié, porté par la foi (nécessairement en la Lumière dans la voie régulière et spirituelle) pratique, selon sa mesure, ses moyens, nécessairement un travail spirituel visant au perfectionnement de soi, perfectionnement passant nécessairement par l’autre, avec l’autre (être un maçon initié, ce n’est pas seulement acquérir du savoir dit ésotérique, religieux, …, ce que tout le monde peut faire sans être initié) mais cette pratique passe aussi par la répétition de « gestes » (rituel, méditation, travail initiatique appliqué dans la vie…), répétition non pas mécanique (ce serait tombé dans le ronron dénoncé ci-dessus) mais en vue d’un perfectionnement. Je prends un exemple évident : les arts martiaux (on répète sans cesse les mêmes gestes de base) et il me revient ce qui disait un Maître du karaté do à 80 ans : « je commence à sentir mon coup de poing » (or c’est le premier geste que l’on apprend !!).

Par conséquent, s’il comprend bien l’Art (et ce de mieux en mieux par son application dans sa vie), nécessairement il participera à la vie de la société et avant tout par les Vertus, dont la droiture, la patience pour n’en citer que deux.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
LeMat



Nombre de messages : 11
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 9 Jan - 2:10

la croix--le Christ
la coupe--l'épée
le Graal--le sang du Christ
le denier--le bâton
la Lune--le Soleil
Boaz--Jakin

Savez-vous quelle phrase les alchimistes voient dans l'anagramme I.N.R.I ?
IGNE NATURA RENOVATUR INTEGRA

En premier lieu, la croix est associé au chiffre 4 donc à la matière. Les 4 points cardinaux, les 4 éléments, les ' cavaliers de l'apocalypse, les 4 Seraphim de l'arche et du trône de Dieu (dans l'apocalypse et le livre d’Ézéchiel), les 4 fleuves de l’Éden, etc...

Le Christ (ou la rose) sur la croix est alors ce qui anime la matière, on peut donc rapproché le crucifix à la Svastika bien que le premier symbolise plus la Vie mouvant la matière alors que le second symbolise la matière en mouvement.

Il y a ensuite la vision classique de la passion, l'acceptation totale de la douleur terrestre (porter sa croix).

Enfin la morbidité du symbole s'explique à mon sens dans l'abandon des plaisirs de la chaire. La chaire n'est que matière cloué à la matière. Poussière, tu étais poussière et tu retourneras la poussière.

En allant un peu plus loin, on peut y voir la vie qui se nourrit de la vie. Je dit cela car je me rappelle de ces hérétiques qu'on appelait ophites et qui associaient le Christ au Serpent donc Ouroboros.

Enfin c'est le meurtre de l'Ego pour pouvoir renaître dans l'Unique.

Ah oui, variez un peu vos lectures, la guénonite maçonnique tend à vous faire passer pour des fanatiques incapable de réfléchir par vous-même.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 9 Jan - 11:47

Merci pour ce texte.

Que répondre ?
Je ne vois pas en quoi il y a réponse au sujet ?

Ce qui est rassurant, c’est qu’il y a des gens qui lisent, par exemple, Maitre Eckhart et qui sont capables de penser par eux-mêmes.

Par ailleurs, me référant à vous, comment une illusion pourrait-elle penser par elle-même ?
Comment peut-on tuer une illusion? (votre autre intervention du 7/01)

Je m'interroge toujours sur le pourquoi l'on rencontre une telle haine, un tel mépris pour Guénon?
Amitiés

Revenir en haut Aller en bas
LeMat



Nombre de messages : 11
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 9 Jan - 19:09

Twisted Evil Mea culpa, j'ai été un poil violent et je suis d'accord que c'est une lourde faute que de se croire supérieur aux autres. Mieux ou moins bien, voilà l'Ego qui parle.

Mon message avait pour but de donner des précisions sur le symbolisme de la croix et du crucifix et non pas répondre spécifiquement au sujet. Je vous prie de bien vouloir m'en excuser. Rolling Eyes

Les illusions n'ont pas de réalité, elles ne sont que des réflexions de la réalité. Le "je" est la première réflexion du mé(n)tal qui crée une image illusoire du Soi.

C'est bien entendu le Soi qui est réfléchit et déformé par le mé(n)tal en débutant ses réflexions par la première, le "Je".

Je me rend compte que je ne suis pas très clair, il est difficile de parler de la Vérité sans l'avoir vécu. c'est pourquoi je vous propose quelques paroles d'un éveillé :

1. Qui suis-je ?

Je ne suis pas ce corps physique, constitué des sept éléments subtils [dhatus], ni les cinq organes de perception sensoriels, c'est-à-dire l'oreille, l'œil, la langue, le nez et la peau, et leurs fonctions correspondantes : l'ouïe, la vue, le goût, l'odorat et le toucher. Je ne suis pas les cinq organes d'activité, c'est-à-dire les organs vocaux, les mains et les pieds, l'organe de la procréation et l'anus, et leurs fonctions respectives : le langage, les mouvements du corps physique, la jouissance et l'excrétion. Je ne suis pas les cinq forces vitales [prana, vyana, samana, apana, udana], qui permettent d'accomplir leurs fonctions correspondantes. Même l'esprit pensant, je ne le suis pas ; et pas non plus cet état d'ignorance dans lequel ne se trouvent que les impressions des objets, et non les objets eux-mêmes et leurs fonctions.

[...]

9. En quoi consiste la voie de l'investigation sur la nature du mental ?

Ce qui s'élève dans ce corps en tant que " je " est le mental. Si l'on interroge d'où émerge en premier lieu la pensée " je " dans le corps, on découvrira que c'est du Cœur. C'est là la source du mental. Même en pensant continuellement " je, je ", on sera conduit à cet endroit. La pensée " je " est la première de toutes les pensées qui apparaissent dans le mental. Ce n'est qu'après sa naissance que les autres pensées s'élèvent. En d'autres termes, ce n'est qu'après l'apparition du premier pronom personnel que le deuxième et le troisième pronom apparaissent ; en l'absence du premier, le deuxième et le troisième ne peuvent exister.

10. Comment le mental peut-il devenir tranquille ?

Par l'investigation " Qui suis-je ? ". La pensée " Qui suis-je ? " détruira toutes autres pensées, et, semblable au bâton qu'on utilise pour remuer le bûcher, elle sera finalement détruite. C'est alors que surviendra la réalisation du Soi.

Ramana Maharshi

Enfin je n'éprouve aucune haine ni aucun mépris pour Guénon, je n'ai jamais été en désaccord avec ce que j'ai pu lire de lui.
Si j'ai une critique à lui faire, c'est l'inaccessibilité de ses textes mais cette difficulté de compréhension est inhérente à la tentative de rationaliser le monde sensible. Je trouve que la poésie et les jeux de mots s'y prête plus.
C'est plus les maçons qui ne connaissent que lui que je critiquais. J'ai lu par exemple Mystère et significations du temple maçonnique de Patrik Geay et honnêtement, 80% de ses références sont tirées de Guénon. Il le cite quasiment à toute les pages !!!
C'est triste quant on vit en France et l'on parle français. Pourquoi ne pas lire Flamel, Lulle, le corpus hermeticum, le zohar, les noces chymique de Christian Rosenkreutz, Pernety, Rabelais. Fulcanelli et bien d'autres ???
Baladez vous autour des cathédrales, il s'y cache nombre de vérité.
Lisez les comtes de fée comme par exemple blanche neige (l'âme immaculé) qui se retrouve plongé dans une sombre forêt (à opposé à une clairière ou un jardin Idea ) après avoir mangé une pomme (fruit de l'arbre de la connaissance). Elle doit alors apaiser 7 esprits (les 7 péchés capitaux)...
Mais surtout lisez Platon, il a tout dit avec une extrême clarté.

Il y a dans le pardes, deux arbres : l'arbre de vie et l'arbre de mort. Le second est l'arbre de la connaissance. Ô mes frères, cessez de manger de ces fruits mortels et goûtez aux pommes d’Hespéride.

Bon allez, j'ai suffisamment errer dans le dédale de ma raison raisonnante, j'en ai perdu le fil d'Ariane et le minotaure s'est renforcé.

Silentium est aurum

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   Lun 23 Jan - 15:18

Dans un entretien pour la revue L'Age d'Or, Jean Robin disait : " Ce n'est pas de Guénon qu'il convient d'être le "disciple" mais d'un maître spirituel vivant".

Ce propos aurait certainement plu à René Guénon qui a toujours dit qu'il ne voulait pas qu'on le choisisse comme guru. Il était avant tout et reste par ses écrits le témoin de la connaissance sacrée.

Soyons très attentifs à ce témoignage précieux et sachons le lire sans préjugé et sans le prendre pour ce qu'il n'était pas et n'avait jamais voulu être.

Frat:.


Jean Serlun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se réconcilier avec son "humanité"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se réconcilier avec son "humanité"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RDV Avec les parents d'une élève "difficile"
» [Vidéo] Gad Elmaleh en direct sur TF1 avec la dernière de "Papa est en haut"
» Comment "dealer" vous avec l'angoisse au boulot?
» Livre loufoque et sectaire: "Les alliés de l'humanité"
» Livre "comment parler avec son ange gardien"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Le coin des discussions :: à la porte du Temple-
Sauter vers: