Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 20. A propos de magie cérémonielle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: 20. A propos de magie cérémonielle.   Ven 1 Jan - 13:22

Chapître 20 : A propos de « magie cérémonielle » (page 141 -146) :

La magie étant ce qui donne lieu à de nombreuses équivoques au sujet de l’initiation, il n’est pas inutile de traiter le sujet.
Le terme de magie est d’ailleurs employé à tort et à travers aux choses les plus diverses. Tout ce qui parait bizarre ou sort de l’ordinaire est considéré comme magique. Dans la littérature, c’est la « magie du style » mais c’est à propos de la poésie que la confusion est la plus grande.

Ce qui est vrai, c’est que (avant qu’elle n’ait dégénéré en simple littérature et en expression d’une pure fantaisie individuelle) la poésie était très différente. On pouvait la rattacher aux mantras et ainsi elle pouvait produire des effets d’un ordre plus élevé. Mais, dans la poésie profane des modernes, il n’y a aucune inspiration au sens supra humain du terme. Cette poésie produit des effets psychologiques certains mais cela n’a rien à voir avec de la magie.

Rappelons que la magie est une science physique (au sens étymologique du mot) puisqu’il s’agit des lois et de la production de certains phénomènes (ce caractère phénoménique de la magie flatte les tendances expérimentalistes des Occidentaux modernes). Seulement, les forces qui interviennent ici appartiennent à l’ordre subtil et non à l’ordre corporel. Cela n’a donc rien à voir avec la « physique » des modernes. (rien à voir avec l’électricité ou les radiations).

Les rites magiques n’ont rien à voir avec les rites religieux ou les rites initiatiques Et pourtant, il y aussi des rites magiques. La magie est une science, mais une science traditionnelle. C’est ce qui explique qu’elle soit aussi rituélique car dans toute science sacrée il y a quelque chose qui constitue de véritables rites.

Ces rites sont spéciaux, appropriés au but spécifique de la magie. Comme les rites médicaux (qui doivent apparaître incompréhensibles aux modernes), ces rites sont une espèce particulière parmi beaucoup d’autres.

Rappelons que la magie est une des sciences traditionnelles les plus inférieures ; c’est pourquoi, plus que d’autres, elle est sujette à bien des déviations et des dégénérescences. Cependant, elle peut être envahissante, jusqu’à étouffer et tuer certaines civilisations. Notons d’ailleurs que notre civilisation risque de mourir de l’invasion de la science profane, qui est une déviation encore plus grave que la magie car elle n’a même pas l’excuse d’être d’ordre traditionnel.
La magie survit souvent sous l’aspect de vestiges informes et incompris mais donnant encore des résultats effectifs et pouvant aussi tomber en dégénérescence jusqu’à la basse sorcellerie. Les cérémonies marquent particulièrement ce caractère de dégénérescence.

Même si les occultistes ont du mal à l’admettre (car c’est la seule qu’ils pratiquent), cette magie cérémonielle n’est qu’une magie dégénérée. Elle est même plus dégénérée que la sorcellerie. En effet, le sorcier accomplit certains rites et prononce certaines formules (sans en comprendre le sens) en se contentant de répéter exactement ce qui lui a été transmis (normal pour une démarche traditionnelle).
Résidus défigurés de choses très anciennes, ces rites et formules (qui ne s’accompagnent d’aucune cérémonie) ont souvent une efficacité certaine (que la magie soit bénéfique ou maléfique).

Par contre, l’occultiste qui fait de la magie cérémonielle n’en obtient généralement aucun résultat sérieux malgré la mise en œuvre de rites appris par les lives et non par une transmission régulière. Parfois, il lui arrive de s’illusionner mais l’on peut dire qu’entre les pratiques du sorcier et les siennes, il y a la même différence qu’entre une chose vivante (quoique décrépite) et une chose morte.

Double raison à cet insuccès du « magiste » :
- les rites sont davantage simulés que vraiment accomplis car ils ne sont pas vivifiés par la transmission nécessaire. La simple intention ne saurait y suppléer.
- Ces rites sont étouffés sous le « formalisme » vide des cérémonies car le magiste est incapable de distinguer l’essentiel de l’accidentel, s’attachant naturellement au côté extérieur qui le frappe et l’impressionne davantage.

Ainsi, le plupart de ceux qui croient « faire de la magie » s’autosuggestionnent purement et simplement.

Il est curieux que les cérémonies impressionnent autant ceux qui en sont spectateurs et même ceux qui les accomplissent quand ils sont sincères ; ils sont alors dupes de leur propre jeu. Les effets obtenus ne sont que d’ordre psychologique comme ceux produits par les cérémonies en général. Tout cela n’est que le résultat de leur incapacité et de leur ignorance. Ils se tournent alors vers les théories et conceptions modernes pour expliquer que la magie et ses effets relèvent entièrement du domaine psychologique. Tout cela est d’une confusion totale.

On peut donc rattacher les cérémonies magiques aux cérémonies en général et nous avons pu montrer d’où proviennent les erreurs modernes concernant la magie.

Assurément, « faire de la magie » (même de façon authentique) est une occupation fort peu digne d’intérêt même s’il s’agit d’une science dont les résultats sont aussi réels dans leur ordre qu’une autre et n’a rien de commun avec des illusions et des rêveries psychologiques.

Nos contemporains sont incapables de déterminer la vraie nature de chaque chose et de la situer à la place qui lui convient. Ce qui les en empêche est leur manie du psychologisme, une des formes les plus récentes de « l’humanisme », c'est-à-dire de la tendance de l’esprit moderne à tout réduire à des éléments purement humains.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Mer 6 Jan - 21:38

Il faut considérer avec beaucoup d'attention cette approche de la magie comme "science traditionnelle" qui, bien que de second ordre, met en oeuvre avec méthode des forces se situant dans la "manifestation subtile".

Il y a d'autres sciences traditionnelles, comme l'astrologie par exemple, dont la connaissance a aussi dégénéré au point de n'être plus qu'illusion ou tromperie.

Fort intéressant, ce chapitre qui place là où il doit être ce qui est souvent et un peu trop facilement considéré comme "surnaturel".
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Jeu 7 Jan - 21:59

Mon grand-ocle était libre-penseur, herboriste, passait pour sorcier et magiste selon ses termes, pour lui rien de surnaturel sinon une science. Effectivement lui avait été initié dans cette voie et seul ses proches n'ont eu pour lui qu'un profond respect et non de peur.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Mer 5 Mai - 23:03

Comme toujours, Guénon nous rappelle que la recherche de la production de phénomènes sortant de l'ordinaire est le fait de gens imparfaitement initiés.

En fait, cette production de phénomènes visibles n'a de sens qu'en relation avec un état de réalisation qui les permet.

Comme le Christ qui, malgré lui, sent s'échapper de son corps des phénomènes de guérison qui lui sont comme arrachés par la foi des disciples.

Attachons-nous à progresser dans la hiérarchie des multiples états de l'être et le reste nous sera donné par surcroit.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Sam 8 Mai - 17:27

sait on ce que pensait R G de maître Philippe de Lyon qu'il doit avoir connu ??
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Ven 14 Mai - 20:28

Sans vouloir couper votre coversation, il me semble que maître Philippe s'installait l'année de la naissance de René Guénon, et je n'ai trouvé aucune trace de rapport entre eux, ce qui est étonnant il est vrai....
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Ven 14 Mai - 20:56

c'est d'autant plus étonnant que d'Encausse ,alias Papus , ecrivait dans le " Voile d'Isis" avec R G ...( il me semble ) avant leur facherie ..mais bon , c'est juste une question
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Sam 15 Mai - 20:09

Maitre Philippe vecu à Lyon de 1863 à 1905 Guénon est né à Blois en 1886 .
D'encausse ( PAPUS ) a été sauvé d'une septicémie par M Philippe en janvier 1926
En 1904 R Guénon se lie avec Papus qui le nomme délégué du LOIR ET CHER , le reçoit à Memphis Misraim .....Mais Guenon reproche à Papus d'être chretien et forme un nordre dont il se nommera Grand Commandeur ....
Il connait " forcement " maitre Philippe et ses " guérisons" Il n'en parle pas pourquoi ?? Il ne pouvait pas dire que m Philippe " sortait " des prodiges sans être "eveillé " pour le moins ,mais cela était peut être contraire à ses dires , alors ????
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Lun 17 Mai - 0:17

D'après ce que j'ai pu lire (cf "La vie simple de René Guénon", de Paul Chacornic), Guénon s'est séparé de Papus après ses déclarations sur la réincarnation lors du congrès spiritualiste de 1908, et surtout à propos de l'affaire de la création par Guénon de l'ordre du Temple rénové qui entraina la rejet du groupe constitué autour de Guénon par les instances contrôlées par Papus.
C'est d'ailleurs à la suite de cela que Guénon rompit définitivement avec les milieux ocultistes et rejoignit la Grande Loge de France (RL Thébah).

Je n'ai pour l'instant rien lu concernant les relations de Guénon et de Maitre Philippe.

Par contre, il est certain que Guénon a toujours dit que l'improbable rénovation de la spiritualité en Occident passerait par l'église catholique.

Quels que soient ses choix personnels, Guénon associait clairement l'ésotérisme occidental à ses racines juives et chrétiennes.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Lun 17 Mai - 14:43

oui , moi non plus je n'ai rien lu à ce sujet d'où mon interrogation

Par contre c'est le mot " improbable" qui est choquant pour ce qui concerne la spiritualité de l'Occident Mais il est vrai que notre societe est en involution comme notre spiritualité Croit il que l'Islam apportera la Spiritualité ??( lui qui a changé de religion ) si oui , sur quoi s'appuie t il pour lancer cette affirmation ??
J'ai là , du mal à le suivre je l'avoue
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Lun 17 Mai - 15:48

Il semble qu'il ne pouvait pas se convertir à l'Hindouisme parce qu'il n'aurait pas trouvé de place convenable dans la hierarchie des castes Pourtant , il considerait la tradition indoue comme " l'héritage le plus direct de la tradition primordiale "
Cependant il a embrassé l'Islam On peut penser que l'initiation d'un Occidental , sans caste par excellence , ne peut se faire dans un monde où seules régnent ces dernières
Le rituel Hindoue ne se prete pas à la vie occidentale , alors que l'Islam n'est pas entièrement incompatible semble t il Pourtant le discours Guénonien se rappoche plutôt des rituels hindous lorsque ceux ci pronent le retour aux origines
Dans la religion catholique aussi il est question de retour à l'eden , à la "Reintegration", Je ne suis pas convaincu, à ce jour , par sa démarche intellectuelle et spirituelle vers l'Islam
Par contre , dans le "Roi du Monde" il porte des jugements sévères sur telle ou telle personnalité hindoue qui lui valent encore , aujourd'hui, pas mal d'inimitiés
Ne se serait il pas brulé les ailes ,, ??
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Mar 18 Mai - 8:15

J'ai utilisé le mot "improbable" pour traduire la pensée de Guénon souvent exprimée dans ses ouvrages.
En effet, celui-ci a fort bien analysé les conditions de la restauration spirituelle de l'occident mais il pensait que ses chances de réussite étaient extrêmement faibles, au vu des conditions intellectuelles et spirituelles dans lesquelles nous étions tombés.
Néanmoins, il n'a jamais vraiment abandonné l'idée de cette restauration spirituelle et a mené plusieurs tentatives pour inciter des maçons à y contribuer : L'exemple le plus connu est celui de la création de la Loge Thébah à la Grande Loge de France.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Mar 18 Mai - 8:24

Guénon aurait effectivement moins surpris s'il était allé s'installer en Inde pour y vivre au plus près de la tradition la plus ancienne et certainement la moins éloignée de la tradition primordiale.

De nombreuses raisons ont été avancées pour expliquer son rattachement à la tradition islamiques. Rappelons que, si l'hindouisme est la tradition régulière la plus ancienne et la plus proche de la tradition primordiale, l'islam est la plus récente. Voulait il rapprocher les deux extrémités, en prévision de la fin prochaine de ce manvantara ?

Personnellement, je pense qu'il a trouvé dans le soufisme l'initiation opérative qui lui convenait et que, fidèle à ses principes, il a appuyé sincèrement cette démarche ésotérique sur son substrat exotérique.

Je pense aussi qu'il avait atteint un degré de réalisation où le cadre religieux extérieur était devenu tout à fait secondaire. Il pratiquait naturellement la religion du lieu où il se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Mar 18 Mai - 23:49

Peut être recherchait il l'organisation secrete des "freres de la Rose Croix " qui ne possedaient pas de regles écrites et ce que l'on peut dire c'est qu'ils avaient atteint un certain état spirituel que d'aucun appelle " soufis " Europeens
Ils auraient formé un anneau qui reliait Occident et Orient et ils étaent en contact étroit avec les soufis orientaux musulmans
C'est peut être cet état de Rose Croix que Guénon a pu obtenir en allant à la rencontre des societes secretes soufis ???
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Jeu 20 Mai - 20:22

De par mon esprit simple, je penserai que que René Guénon n'a voulu juger rien ni personne, sans suivre peut-être le chemin que lui indiquait PAPUS, par conséquent a poursuivi sa propre route...d'une manière qui pouvait lui paraître simple.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   Jeu 20 Mai - 20:28

Guénon écrit que les véritables Rose-Croix ont quitté l'Occident au milieu de XVII° siècle pour se réfugier "en Orient" mais l'Orient en question n'est pas forcément un lieu géographique. Cela peut être un état de l'être ou une modalité de cet état.

Personnellement, je pense que Guénon avait atteint un degré initiatique qui correspondait à sa mission de réveil de la pensée traditionnelle en direction de l'Occident.

Il avait aussi pour mission de jeter un pont entre Orient et Occident et s'y est attaché tout au long de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 20. A propos de magie cérémonielle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
20. A propos de magie cérémonielle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A propos de l'étudiant en Magie !!
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Les auteurs de magie runique
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» A propos du rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Club lecture :: Aperçus sur l'Initiation-
Sauter vers: