Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques   Sam 9 Jan - 2:24

Chapître 21 : Des prétendus « pouvoirs » psychiques (page 147 -152) :

Traiter la question des prétendus pouvoirs psychiques nous ramène à l’initiation puisque certains croient pouvoir lui assigner pour but : le développement des pouvoirs psychiques latents dans l’homme. Ainsi appellent ils dans le fond la faculté de produire des phénomènes plus ou moins extraordinaires, ce que proposent la plupart des écoles pseudo initiatiques de l’Occident moderne. Leurs adhérents s’illusionnent alors sur la valeur de ces pouvoirs au point de les prendre pour signe d’un développement spirituel, voire pour son aboutissement alors qu’ils sont ou simples mirages de l’imagination et relèvent uniquement du domaine psychique qui n’a rien avec le spirituel. Le plus souvent, ils sont même un obstacle à l’acquisition de toute vraie spiritualité.

Celle illusion sur la portée des « pouvoirs » est associée à l’intérêt excessif pour la magie qui a aussi pour cause la même passion pour les phénomènes, caractéristique de la mentalité occidentale moderne.
Mais, en vérité, il n’y a pas de pouvoirs magiques, que ce soit chez les ignorants qui les courtisent comme chez les ignorants qui les combattent. La magie devrait être traitée comme la science naturelle et expérimentale qu’elle est en réalité car ses phénomènes ne sont pas plus transcendants que d’autres ; ils sont produits par le magicien quand il applique la connaissance qu’il a de certaines lois naturelles, celles du domaine subtil auquel appartiennent les forces qu’il met en jeu.
Il n’y a pas là plus de pouvoir extraordinaire que chez celui qui met en pratique les résultats d’une science quelconque après l’avoir étudiée. Comparons la différence entre le magicien et le possesseur de pouvoirs psychiques avec celle qui sépare l’homme qui accomplit un travail d’ordre corporel au moyen d’une machine et celui qui l’accomplit par l’habilité ou la force de son organisme. Répétons qu’en cela il n’y a rien de spirituel ni d’initiatique.

Certains individus développent spontanément des « pouvoirs » psychiques sous l’effet d’une simple disposition naturelle. Comme pour toute autre aptitude quelconque, il n’y a pas à en tirer vanité puisqu’ils ne témoignent d’aucune réalisation voulue, surtout si celui qui les possède n’a jamais entendu parler d’initiation : il ne comprendra donc pas pourquoi il voit des choses que tout le monde ne voit pas, pourquoi il a parfois des rêves prémonitoires ou pourquoi il lui arrive de guérir un malade par simple contact, et sans qu’il sache lui-même comment cela peut se faire.

Mais il y a des cas où de semblables pouvoirs sont acquis ou développés artificiellement, résultant de certains entraînements spéciaux. C’est dangereux et peut provoquer un certain déséquilibre. C’est dans ces cas là que l’illusion se produit aussi le plus facilement car des gens se persuadent qu’ils ont obtenu certains pouvoirs parfaitement imaginaires sous l’influence de leur désir et d’une sorte d’idée fixe ou sous la suggestion d’un charlatan. C’est là qu’on confond le plus souvent initiation et fameux pouvoirs. Ces ignorants attirent aussi à eux ceux qui développent naturellement des « pouvoirs » et se croient ainsi « initiés » sans avoir rien fait. La seule excuse de toutes ces illusions c’est que nul de ceux qui les provoquent et les entretiennent chez eux-mêmes ou chez les autres n’a la moindre notion de ce qu’est la véritable initiation.

Malheureusement cela n’atténue pas le danger de troubles psychiques et mêmes physiologiques qui accompagnent habituellement ces choses, ni les graves conséquences d’un développement désordonné de possibilités inférieures totalement contraires à la spiritualité.

Remarquons que les « pouvoirs » peuvent coexister avec l’ignorance doctrinale la plus complète, ce que l’on constate chez la plupart des clairvoyants et des guérisseurs.
Cela prouve leur éloignement de toute initiation dont le but des de pure connaissance.

Cela montre aussi que leur obtention est dépourvue de tout intérêt véritable car celui qui les possède n’en est pas plus avancé dans la réalisation de son être propre, laquelle ne fait qu’un avec la connaissance effective elle-même.

Ces « pouvoirs » sont des acquisitions toutes contingentes et transitoires, comparables en cela au développement corporel, lequel est moins dangereux. Leurs avantages tous contingents ne compensent pas les inconvénients que nous venons de développer.

Ces avantages ne sont d’ailleurs que des satisfactions vaines et puériles qui consistent à étonner les naïfs pour se faire admirer d’eux. Faire étalage de ces pouvoirs, c’est d’ailleurs faire preuve d’une mentalité incompatible avec toute initiation. Et dire que certains se font passer pour grands initiés ! Tout cela relève surtout du charlatanisme car, si les « pouvoirs » peuvent être réels dans leur ordre, ce qui importe plus que la réalité des phénomènes c’est bien la valeur et la portée qu’il convient de leur attribuer.

Chez certains la bonne foi est incontestable mais la part de la suggestion l’est tout autant. Combien de clairvoyants n’ont de prétendues révélations qu’en rapport avec leurs propres idées, celles de leur milieu ou de l’école à laquelle ils appartiennent.

Et même en supposant ces pouvoirs réels (plus probables dans le cas d’une clairvoyance spontanée que quand elle est développée artificiellement), pourquoi porter un plus grand intérêt à ce qui est vu et entendu dans le monde psychique que dans ce que chacun peut voir et entendre dans le monde corporel en se promenant dans la rue ? On peut ainsi comparer ce qu’entend le « clairvoyant » volontaire ou involontaire avec ce qu’entend chacun dans la rue : fragments de conversations, incidents qui ne nous concernent pas, gens que l’on ne connaît pas, etc… Tout cela n’est pas plus cohérent.

Si le « clairvoyant » besogneux peut se laisser abuser par l’importance de ce qu’il voit ou entend, le « clairvoyant » naturel ne devrait pas s’en étonner davantage que de ce qui arrive dans le domaine corporel et ne pas chercher des significations merveilleuses ou compliquées à e qui en est tout à fait dépourvu dans l’immense majorité des cas.

S’il y a une raison à toute chose dans les événements du monde corporel, elle nous importe si peu que nous ne n’éprouvons nul besoin de la rechercher. Alors pourquoi donc ne pas observer la même règle dans le monde psychique qui n’est pas moins ordinaire, sinon quant aux perceptions que nous en avons ?
Que de divagations nous seraient alors épargnées ? Pour cela, il faudrait un degré d’équilibre mental dont les « clairvoyants » sont rarement pourvus, surtout ceux qui se sont adonnés aux « entraînements » psychiques.

Rappelons que ce désintéressement total à l’égard des phénomènes est strictement nécessaire à quiconque se trouvant pourvu de facultés de ce genre voudrait malgré cela entreprendre une réalisation d’ordre spirituel. Celui qui n’en est pas pourvu naturellement doit estimer que c’est pour lui un avantage appréciable en vue de cette réalisation car il aura moins d’obstacles à écarter.

En somme, le mot pouvoirs évoque une supériorité que ces choses ne comportent pas. Il vaudrait mieux employer sont quasi-homonyme qui est le mot facultés. (sanscrit : indriya). Ce sont bien des possibilités de l’être mais qui n’ont rien de transcendant puisqu’elles restent dans l’ordre individuel où elles ne sont d’ailleurs pas les plus élevées ni les plus dignes d’attention. Elles n’ont absolument aucune valeur initiatique.
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques   Dim 17 Jan - 19:14

Ressenti : Mise en garde contre charlatans et illusionnistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques   Mar 9 Fév - 20:10

Effectivement, Guénon a passé une bonne partie de sa vie et consacré deux ouvrages (l'erreur spirite et le théosophisme, histoire d'une pseudo-religion) à en dénoncer l'imposture et les méfaits.

Il nous donne un bon moyen de vérifier la régularité d'une organisation se prétendant initiatique : si celle-ci nous propose d'acquérir des "pouvoirs" quelconques, on peut être certain de se trouver face à une pseudo-initiation, voire d'une contre-initiation.

Cela me rappelle toujours ces passages des Evangiles où l'on voit le Christ guérir comme malgré lui, presqu'à son corps défendant, et interdisant aux miraculés d'en faire étalage.
Revenir en haut Aller en bas
Puritus



Nombre de messages : 28
Age : 59
Localisation : Province de Québec
Date d'inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques   Mar 25 Sep - 20:19

Je suis parfaitement en accord avec ces propos. Combien de fois n'ais-je entendu en différentes circonstances lors de séances d'études du bouddhisme tibétain, des personnes demander à un lama... s'il avait des pouvoirs ! En fait, il n'en avait qu'un seul véritable, faire réaliser à chacun que cette orientation de pensée était inappropriée !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
21. Des prétendus "pouvoirs" psychiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devenir "fou" suite à des problèmes psychiques
» "ressentir" les pouvoirs de quelqu'un ?
» Ce que sont les "Larves" par Franz Bardon
» Les OVNIS ne sont pas des apparitions psychiques causées par "Gaia"
» Etes-vous aussi "laxophobes" (diarrhée)?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Club lecture :: Aperçus sur l'Initiation-
Sauter vers: