Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 35. Initiation et passivité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: 35. Initiation et passivité.   Sam 17 Avr - 10:07

Chapître 35 : initiation et « passivité » (page 226-231) :

La connaissance initiatique n’a rien à voir avec la discussion qui est un procédé profane. D’où l’idée polémique que l’enseignement initiatique serait reçu passivement.

a) nouvelles dénonciation de tous les amalgames entre initiation, pseudo-initiation et contre initiation :

Certes, l’enseignement initiatique demande une attitude mentale réceptive mais cette réceptivité n’est pas synonyme de passivité. En fait, cet enseignement exige de celui qui le reçoit un effort constant d’assimilation, actif au plus haut degré.

Et c’est plutôt à l’enseignement profane que l’on peut reprocher une certaine passivité consistant à apprendre des données plutôt qu’à les comprendre. Les connaissances enregistrées et emmagasinées par la mémoire réduisent au minimum l’activité personnelle et intérieure, voire l’anéantissent.

Les adversaires de l’ésotérisme font tout pour le confondre avec ses contrefaçons. Ils jouent ainsi de l’incompréhension de nos contemporains pour tout ce qui touche au domaine ésotérique et initiatique.
Certes, il ne faut pas s’en étonner car l’ignorance et l’incompréhension rentrent dans le plan de destruction de toute idée traditionnelle voulue et entretenue par les influences subversives qui travaillent à cette destruction.

Il faut se demander à qui profite cette confusion qui mêle initiation, pseudo-initiation et contre-initiation. Car les ennemis de la tradition initiatique utilisent ainsi en les dupant aussi bien ceux qu’ils attirent dans les organisations qu’ils contrôlent que ceux qui croient les combattre dans des organisations pseudo-initiatiques.
Toute la ruse de la contre-initiation est de faire attribuer les procédés et les buts qu’elle ne peut plus dissimuler à l’initiation véritable, détournant ainsi les dangers qui la menacent en égarant les esprits.

b) nouvelle mise en garde contre les manœuvres de la contre initiation qui veut nous entraîner vers des illusions dangereuses :

Dans beaucoup d’ouvrages se leurrant et leurrant les autres à propos d’initiation, on retrouve l’idée que toute initiation doit reposer sur l’éveil et l’ascension de la force subtile que la tradition hindoue désigne sous le nom de Kundalini, alors qu’il ne s’agit là que d’une méthode propre à certaines formes initiatiques particulières.

Cette hantise de Kundalini est peut-être liée à une certaine interprétation du symbolisme du serpent pris dans un sens exclusivement maléfique. La double signification de certains symboles échappe aux non-initiés.
En fait, ce que l’on appelle le « Kundalini-Yoga » est une des pratiques de l’initiation tantrique et n’a rien à voir avec la magie.

Dans ces manœuvres, on voit la main de la contre-initiation qui cherche à entraîner l’adepte dans une inversion qui le mettrait en contact, non avec un principe transcendant ou avec les états supérieurs de l’être, mais avec le monde des influences errantes (appelé lumière astrale dans les divagations occultistes), c’est-à-dire la partie la plus inférieure du domaine subtil.

Gardons nous de cette recherche d’une illumination, fort équivoque, car elle ne s’applique pas à quelque chose d’ordre purement intellectuel et à l’acquisition d’une connaissance supérieure, mais à des phénomènes de clairvoyance et de pouvoirs qui ont comme effet de rendre celui qui en est affligé accessible aux suggestions de prétendus maîtres inconnus qui ne sont que de sinistres magiciens noirs.

C’est le but d’organisations auxiliaires de la contre initiation : faire de leurs membres de simples instruments qu’elle puisse utiliser à son gré ; Elles utilisent la passivité pour lier l’individu aux représentants de la contre-initiation : spiritisme, médiumnité, clairvoyance …

c) attitude active de l’initié qui permet de progresser vers sa libération :

Le but de l’initiation est différent car il consiste à délivrer l’être de toutes les contingences.

L’initié est le contraire d’un sujet.
Toute tendance à la passivité est un obstacle à l’initiation et peut constituer une « disqualification » irrémédiable.
Dans toute organisation initiatique qui a gardé une conscience nette de son véritable but, toutes les pratiques hypnotiques, tout ce qui nécessite l’emploi d’un sujet, sont illégitimes et strictement interdites.
Il est même prescrit de maintenir toujours une attitude active à l’égard des états spirituels transitoires qui peuvent être atteints dans les premiers stades de la réalisation, afin d’éviter tout danger d’autosuggestion.

D’un point de vue initiatique, la passivité n’est concevable et admissible que vis-à-vis du Principe Suprême exclusivement.

Dans le cas précis de la soumission à un guru, Il s’agit d’une soumission consentie de plein gré, et non d’une sujétion s’imposant à l’insu du disciple. En outre, le guru est connu du disciple, et en relation réelle et directe avec lui. Ce n’est pas un personnage inconnu se manifestant « en astral » et de façon insidieuse. Enfin, cette soumission n’est qu’un simple moyen pédagogique, d’une nécessité toute transitoire, dont le véritable instructeur spirituel n’abusera jamais mais se servira pour rendre le disciple capable de s’en affranchir au plus tôt.

Le véritable guru est purement intérieur car il est le Soi de l’être lui-même et le guru extérieur ne fait que le représenter tant que l’être ne peut pas encore se mettre en communication consciente avec ce Soi.

L’Initiation doit mener à la conscience pleinement réalisée et effective du « Soi », ce qui suppose la liberté et la volonté consciente de l’individu.

La chaîne initiatique n’est pas faite pour lier l’être, mais pour lui fournir un appui lui permettant de s’élever indéfiniment et de dépasser ses propres limitations d’être individuel et conditionné.

Que ce soit dans ses applications contingentes ou dans son but essentiel, une organisation initiatique n’a que faire d’instruments passifs et aveugles qui ne sont pas qualifiés pour y entrer.

Au contraire, ses membres font preuve d’une collaboration consciente et volontaire impliquant toute la compréhension effective dont chacun est susceptible. C’est la base de toute véritable hiérarchie initiatique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Sam 17 Avr - 10:09

On en a dit des choses sur Guénon, du pire comme du meilleur !

Mais quel bel hymne à la liberté que ce trente-cinquième chapître !
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Ven 23 Avr - 20:33

Que ce soit le chapitre 34 ou 35, trés contemporain il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Dim 23 Jan - 11:03

Ce dimanche matin, je voudrais extraire deux citations du texte de Guénon qui fait l'objet de cet article :

"Le but de l’initiation /.../ consiste à délivrer l’être de toutes les contingences."

"La chaîne initiatique n’est pas faite pour lier l’être, mais pour lui fournir un appui lui permettant de s’élever indéfiniment et de dépasser ses propres limitations d’être individuel et conditionné."

Beaucoup seraient surpris de ces objectifs que Guénon donne à l'initiation. Et combien n'imaginent même pas qu'on puisse lui donner de pareils buts ?

Et pourtant, quelle perspective ! Rien moins que ce que plusieurs traditions ont différemment appelé : Délivrance ou Eveil ou Réintégration dans l'Etre.

Nous sommes loins d'une vague philosophie, plus loins aussi de l'amélioration de soi-même à l'aide des savoirs érudits ou de réflexion sociétale.

Que de merveilles seraient réalisées si les millions d'initiés qui portent le nom de Francs-Maçons se consacraient essentiellement aux buts dévoilés par la Tradition et dont Guénon n'est que le témoin pour le XXème siècle ... et les suivants.

Mais la Franc-Maçonnerie en a-t-elle encore les moyens ? (cette question ne préjuge pas de la réponse, aussi pas de désespérance).
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Sam 11 Juin - 11:56

Si Guénon ne s'est jamais départi de l'Universel, il ne faut pas oublier qu'il s'est "appuyé" sur l'essence même du Non-deux, et ce qu'il dit se trouve déjà dans l'hindouisme, dans la tradition hébraïque, dans l'ésotérisme chrétien et islamique, ...
J'ai constaté de nombreuses attaques contre lui comme s'il présentait quelque chose de nouveau, comme s'il s'agissait d'une doctrine "guénonienne" or il n'a jamais que commenté la (les) Vérité(s) primordiale.
Les attaques contre lui sont un moyen d'attaquer la spiritualité, l'initiation et donc aussi l'Ordre maçonnique régulier, traditionnel et orthodoxe.
Si ceci est évident, cela ne fait pas de mal de le souligner à nouveau.
Lucien
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Lun 13 Juin - 20:51

Ce que dit Lucien est frappé du bon sens.

En effet, Guénon n'a jamais prétendu autre chose que d'être le "témoin de la connaissance sacrée".

Ce qu'il a écrit a permis de mettre à la portée des hommes du XXème siècle, dans un langage qui leur soit accessible, les vérités universelles transmises par toutes les grandes traditions régulières.

C'est cela qui rendra son oeuvre durable et non une quelconque originalité à laquelle il n'a jamais prétendu ... bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   Sam 25 Juin - 10:24

en complément de cet exposé sur la passivité et l'initiation, il est intéressant de (re)trouver dans son oeuvre tout ce qui concerne la symbolique solaire (qui concerne de façon général les trois premiers degrés du chemin), les symboles du soleil et de la lune, le tout par ailleurs en connection avec l'arbre de vie de la Torah.
Pour ceux qui voudrait prolonger ces lectures par des commentaires judaïques, je les invite à écouter (entre autres), Le secret de la Lune et du Soleil. Parachat Bo à l'adresse suivante: http://www.ravdynovisz.tv/video.php?video_id=2710
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 35. Initiation et passivité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
35. Initiation et passivité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Initiation à la vie politique Française Option B
» Vajrayana: L'initiation et la relation au Lama
» Initiation à l'option latin
» initiation à l'auto-hypnose
» L'initiation (Expliqué par Bokar Rinpotché)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Club lecture :: Aperçus sur l'Initiation-
Sauter vers: