Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 la rencontre des loges libres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: la rencontre des loges libres   Mar 1 Juin - 0:29

Samedi après-midi, à l'occasion de sa tenue mensuelle, notre Loge libre a reçu la visite d'une délégation d'une autre Loge libre, venue d'un Orient éloigné de deux heures de voiture.

Au delà de l'anecdote et du plaisir de se recevoir, ce moment me parait particulièrement marquant.

Car, en ces temps de crise des obédiences, quand se déchirent les maçons de pouvoir et d'influence, les Loges libres construisent silencieusement, dans la plus grande discrétion, la maçonnerie de demain.

Et pourtant, grâce aux réseaux informatisés, à l'aide de nos blogs et de nos forums, nous sommes désormais capables de répondre à la demande de profanes en quête d'une véritable organisation initiatique.
Nous pouvons aussi proposer un point de chute à qui change d'Orient pour des raisons professionnelles. Nos apprentis peuvent rencontrer des maçons et des maçonnes qui vivent, comme nous, l'expérience de la liberté. Nos compagnons et nos maitres peuvent visiter d'autres ateliers.

Certes, tout cela reste embryonnaire et nos Loges sont loin de couvrir le territoire de façon satisfaisante et homogène. Mais le mouvement est en marche et il ne s'arrêtera pas.

Car, plus les obédiences "communiqueront", plus il nous faudra rester discret.
Plus elles se réfugieront dans des Temples confortables, plus il nous faudra accepter l'ascèse de lieux improbables.
Plus leurs cotisations s'alourdiront, plus il nous faudra veiller au rejet de l'argent et développer le système D pour acquérir et fabriquer ce qui nous est strictement nécessaire.
Plus leurs loges, ivres de prosélytisme, engloutiront des quantités de maçons dilettantes, plus il nous faudra soigneusement limiter le nombre des membres de nos Loges afin de maintenir entre nous les liens de la véritable amitié.
Plus ils excluront, plus nous nous ouvrirons aux hommes et aux femmes qui ont été reçus selon les anciens usages.

La route sera longue mais le chemin est déjà tracé.
Et ce chemin ne passe pas par la reconnaissance de la maçonnerie obédientielle mais par son remplacement.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mar 1 Juin - 17:51

j'approuve ô combien .
Si le chemin est tracé , à nous de l'empierrer , de le baliser pour qu'il soit visible et avenant .
Nous sommes , peut être , les essarteurs , mais cela est promesse de belles moissons (si les champs sont bien " entretenus" ).
Le silence est nécessaire à la musique comme l'inspir et l'expir sont complémentaires pour " respirer " , nos L:. L:. le savent bien . Il n'est que de regarder la cacophonie de celles qui jouent sans arrêt , elles s'étouffent ......Construisons , comme le dit Jean , silencieusement en "respirant '
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 2 Juin - 23:39

Voila ce qui fait chaud au coeur.Très heureux de la perspective !
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 3 Aoû - 19:22

Donnons surtout à chacun la possibilité d'avancer sur le chemin qui lui convient le mieux que ce soit un chemin balisé par une obédience ou le tracé des loges libres.
Quelque soit la voie choisie, elle est longue et semée d'embûches qu'il faut parvenir à surmonter.
Loge libre ou non, nous ne sommes que des humains !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 3 Aoû - 19:47

En relisant ce texte, écrit il y a quelques mois, je lui ai trouvé un peu d'emphase et une pointe de combativité envers les loges obédientielles.

Je ne le renie pas car je le crois juste dans sa description de la situation actuelle mais le nuancerai légèrement en souhaitant à chacun et à chacune de trouver sa place dans un "paysage maçonnique" diversifié et tolérant.

Frat:.

Jean Serlun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 3 Aoû - 21:36

La combativité amène à la réflexion, elle n'est donc, à mes yeux, que bénéfique. Pas d'échanges possibles si nous sommes toujours tous d'accord sur les sujets abordés.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Sam 6 Aoû - 14:28

Claudie ,

De quelle combativité s'agit il ?? ( dans combativité il y a combat , lutte ) Si c'est la " guerre Sainte " comme dit le Coran , celle que l'on s'applique à soi même pour vaincre nos propres ennemis ( pas celle des illuminés assassins ), alors oui ,je dis qu'il faut être " combatif " , très combatif même .
Pour le reste , c'est une question de choix qui mérite une "grande réflexion ", voire une méditation profonde ....Chacun est libre de suivre le chemin qui lui convient le mieux pourvu que le sens de la Fraternité soit au coeur de la réflexion .

Bien Fraternellement et Paix Profonde Claudie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Lun 8 Aoû - 19:01

Mon TCF,

Je ne reprenais que le terme de Jean en parlant de combativité qui semblait vouloir excuser des propos anciens.
Cependant, un combat qui peut être destructeur, ravageur, peut partir de bonnes intentions. Ces combats me font peur car le sens de la Fraternité y est toujours exclu d'où les dérives que l'on observe autour de nous.
je te rejoins donc complètement. Etre combatif, oui. Mais comment, avec qui, dans quel but ?
Le refus de combativité conduit lui aussi vers des dérives tout aussi dangereuses. L'acceptation de tout pour éviter le combat, n'est pas, selon moi, une voie très fraternelle.

J'aime bien ta façon de dire que le sens de la Fraternité doit être au coeur de notre réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 10 Aoû - 0:22

Ma T C S Claudie

je rerends ce que tu disais ". Etre combatif, oui. Mais comment, avec qui, dans quel but ?"

Le combat dont je parlais se passe en nous même , "vaincre nos passions" c'est un des buts que nous nous sommes fixés en entrant en F M
C'est ne pas être tolérant avec nos "écarts " et rectifier pour tenter de s'améliorer et se connaître mieux avant que de juger les autres ( si je dois les juger et là c'est autre chose ) ..je n'arriverai jamais à ce que préconise Kipling .."Si tu peux etc ....alors les dieux etc tu seras un homme mon fils " mais j'essaie , voilà le but du combat ..
Maintenant , le refus de combativité d'une façon générale , la lâcheté conduit immanquablement vers des dérives importantes et ce n'est pas ma façon de voir ...Entre la véritable tolérance et tolérer en repoussant le problème je choisi, je fais front ..
Je ne sais si j'ai répondu à ton interrogation

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 10 Aoû - 13:02

Tu as très bien répondu, mon TCF. Je pense aussi au combat idéologique qui n'est pas à négliger non plus et qui est lui aussi un objectif de la FM.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 10 Aoû - 20:14

M T C S Claudie ,

Le combat de la F M est de reunir ce qui est épars ...Ta réflexion sur le combat idéologique me fait penser aux combats larvés des religions ..
Pour ne prendre que les religions du Livre ( dont chacune detient LA vérité ) qui se battent depuis des lustres pour IMPOSER aux autres leur vérité , Leur Dieu , leur Point de vue etc , je me dis que chaque réligion détient Une Partie de la Deité ( et encore ) Si toutes voulaient bien assembler , emboiter les idées elles s'apercevraient qu'une Seule Vérité sortirait de leurs joutes stériles ...Il en va de même pour tout ce qui a été crée , inventé par l'homme pour le profit de certains ( materiels et spitituels )
Pour ce qui me concerne , la F M prend à son compte le " religio " le " religaré ou religéré " reunir les " hommes " entre eux ...Mais y a t il encore de véritables " hommes " pour reussir cette fraternité ?? hum!!!
Esperons que la " reintegration " de certains êtres apportera dans les temps futurs , un avenir spirituel source d'une remontée vers l'ADAM Kadmon primordial ...En atttendant , oeuvrons sur les voies qui nous sont tracées ..

Bien Fraternellement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Sam 3 Nov - 11:19

Hier, j'ai reçu par mail les statistiques du "portail maçonnique" qui recense probablement la quasi totalité des loges libres ayant accepté d'être référencées dans l'un des réseaux existant actuellement :

Deux chiffres m'ont frappé : près de 100 ateliers (97 exactement) à tous les degrés et près de 650 frères et soeurs.

Deux réseaux principaux : la Fédération des Loges Libres et Souveraines (FLLS) et l'Alliance Maçonnique Universelle (ALMA) dans laquele notre atelier est référencé.

Loin du système obédientiel, le mouvement des loges libres poursuit sa progression.

A la fin de la semaine, des messagers de notre Loge iront à la rencontre d'un atelier ayant demandé à rejoindre l'ALMA. Gageons qu'il y aura bientôt une loge de plus dans ce réseau.
Revenir en haut Aller en bas
claude

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 70
Localisation : Bretagne Nord
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Dim 4 Nov - 13:12

Est ce que la FLLS et l'ALAM ne sont pas une seule et unique structure ?
Je ne vois pas la différence entre les deux.

Revenir en haut Aller en bas
Tao



Nombre de messages : 110
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Dim 4 Nov - 20:09

Saluton al vi, Gefratoj !

Pour répondre à cette question, je me permets de citer Jean qui explique la différence sur cette page.

Jean Serlun a écrit:
Il existe d'ores et déjà des liens entre la plupart des loges libres par l'intermédiaire du web.

Parmi les réseaux existants, deux principalement regroupent un nombre non négligeable de loges travaillant à des rites différents : ce sont l'Alliance Maçonnique Universelle (ALMA) et la Fédération des Loges Libres et Souveraines (FLLS). Le premier est animé de La Rochelle, le second de Lille.

Notre Loge "Les Chemins de Compostelle" est membre du réseau de l'ALMA.

Contrairement aux systèmes obédientiels, il n'y a aucune hiérarchie administrative, aucune capitation, pas de réglement intérieur ni de "justice maçonnique". J'ai déjà eu l'occasion d'écrire que, chez nous, seul l'Architecte est grand ...

Les réseaux permettent de nouer des contacts dans le respect mutuel : Ils nous donnent la possibilité d'échanger des planches, de savoir où rendre visite, d'accueillir des profanes ou des frères et soeurs en transit ou s'installant dans tel ou tel Orient ...

Pour l'instant, cela fonctionne sans que quiconque ait songé à s'y tailler une place éminente où il apparaitrait aux autres comme "sérénissime".

D'ailleurs, l'état d'esprit dominant parmi les frères et les soeurs qui ont choisi l'aventure de la maçonnerie indépendante les rendrait particulièrement hostiles à toute tentative hégémonique.

Je ne sais si cela durera, si ce chemin est une voie sans issue ou s'il ouvre vers une nouvelle forme d'organisation maçonnique centrée sur l'indépendance et la collaboration des loges dans le respect des différences.

Mais je sais qu'il y a eu un temps d'avant les obédiences et qu'il n'est pas aberrant qu'au moins une partie du paysage maçonnique vive déjà un temps d'après les obédiences. Le tout c'est de le faire en ne rejettant pas les frères et les soeurs qui trouvent dans le système obédientiel une réponse à leur propre quête.

Jean Serlun

Spirite,
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Lun 5 Nov - 12:43

Quelques précisions complémentaires :

- trois réseaux rassemblent près des 3/4 des Loges : FLLS (32%), ALMA (28%) et CLLI (Charte des Loges Libres et Indépendantes : 16%)

- Environs 1/4 des loges libres sont référencées dans le Portail mais n'ont pas éprouvé le besoin d'adhérer à un réseau.

- la plupart des rites sont représentés, avec une majorité relative pour le REAA (22%), suivi par Memphis Misraim (19%) et le RER (15%).

Merci à Tao d'avoir rappelé le petit texte où j'expliquais ce qu'est un réseau de loges libres.
Revenir en haut Aller en bas
claude

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 70
Localisation : Bretagne Nord
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Ven 9 Nov - 14:24

J'ai l'impression que plusieurs loges sont membres à la fois de la FFLS et d'ALMA.

est ce que je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Dim 11 Nov - 20:53

Effectivement, rien n'interdit de participer à plusieurs réseaux.

La seule chose qui peut limiter la participation d'une Loge à plusieurs réseaux est, me semble-t-il, le manque de temps car il faut s'efforcer de publier des articles de temps en temps, de suivre les informations et les actualités des loges, tout en menant d'autres travaux informatiques en même temps.

Bref, on ne peut pas tout faire.

Revenir en haut Aller en bas
Greer

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 56
Localisation : Champagne Ardenne
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mar 22 Jan - 23:37

Aujourd'hui, Jiri Pragman rapporte, sur son blog, l'existence d'un nouveau site internet se présentant comme une recension des différentes composantes de la maçonnerie Française. Au delà des débats déjà amorcés sur le caractère commercial, sérieux, ou incomplet de ce site, il me semble très important qu'y apparaisse la mention explicite des LL souveraines, effectif à l'appui. Dans le détail, l'ALMA a été oubliée, mais je trouve qu'il s'agit là d'une étape importante dans la reconnaissance du phénomène. (Le mot "reconnaissance" m'a échappé; il ne faut pt ê l'utiliser qu'avec prudence!)

Revenir en haut Aller en bas
Tao



Nombre de messages : 110
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 23 Jan - 1:57

Saluton al vi, Gefratoj !

Sans vouloir rafraichir les ardeurs, la valeur d'une reconnaissance n'est égale qu'à celle de celui qui va reconnaître... Là... Rolling Eyes

Spirite,
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 23 Jan - 20:36

Ceux qui suivent régulièrement le blog de Jiri Pragman ont pu voir que j'avais signalé deux erreurs :

- la mise de la F.L.L.S. sur le même plan que les obédiences décrites alors qu'il eût mieux fallu créer une rubrique sur "les réseaux non-obédientiels",

- l'oubli de l'A.L.M.A. qui représente quand même près de 30% des membres du "portail des loges libres".

Je ne sais pas si les systèmes obédientiels vont vers une reconnaissance que les loges indépendantes ne leur demandent d'ailleurs pas, se passant de leur autorisation ou bénédiction pour exister. Mais, par contre, il me parait significatif qu'il y ait une prise en compte du phénomène.

Peut-être qu'un jour du XXIème siècle, tous les frères et soeurs se reconnaîtront ils comme tels !
Revenir en haut Aller en bas
claude

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 70
Localisation : Bretagne Nord
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Mer 23 Jan - 20:46

Le terme "obédience" est tellement ancré dans les esprits qu'on l'utilise, quelle que soit la famille maçonnique dont on parle.

Il est certain que les fédérations de loges dites "libres" ne sont pas de obédiences mais je constate que tout le monde ou presque parle d'Obédience quand on parle de l'OITAR.

Or l'OITAR n'est pas une obédience, c'est une fédération de loges souveraines qui ont pour point commun de travailler au même rite, le Rite Opératif de Salomon.

Et l'OITAR reconnait tous les maçons, qu'ils viennent d'une Obédience ou d'une loge libre, sauvage ou indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Jeu 24 Jan - 12:17

A partir de quand une loge est dite libre ?

Au OITAR, qui est un ordre, les loges souveraines peuvent être considérées comme libre à partir du moment où elles respectent le rite de l'ordre c'est à dire le rite opératif de Salomon, elles initient par elles même, choisissent elles même leur travaux....

A contrario, dans une obédience, plusieurs loges peuvent travailler sur des rites différents (ex GO), mais elles ne sont pas souveraines donc pas libre d'initier sans l'accord des instances supérieures. Des travaux sont aussi imposé par la tête.

Oitar est riche à ce point de vue, car les loges peuvent travailler différemment en fonction des « assemblages » ou « égrégores » résultants de la constitution des loges.

Une loge au Oitar est une vrai famille, puisque cette famille à la possibilité d’initier (s'agrandir) par elle-même sans se référer aux instances de l’Ordre.

Ce qui me plait au Oitar, c'est cette liberté qui permet aux loges de travailler différemment sur le même Rite en fonction de l'égrégore qui se crée au sein de l'atelier.



Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Jeu 24 Jan - 13:16

J'aime beaucoup cette formulation du Frère Artésien. La simplicité éclaire.
Je profite de ce saute-levé pour vous présenter mes vœux à tous, chose qu'habituellement j'ai déja faite... mais le travail amène du travail.
Fraternellement
Ness.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Greer

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 56
Localisation : Champagne Ardenne
Date d'inscription : 16/06/2011

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Jeu 24 Jan - 19:15

Oui, il y aurait là de quoi faire le point de départ d'une pl sur "Libre et souveraine" il me semble. Merci Boaz pour ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Jak BOAZ

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 61
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 02/06/2011

MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   Sam 23 Fév - 8:55

Mes BAF et BAS,

Etant né dans une obédience française régulière et reconnue (et en ayant démissionné depuis juin dernier) qui avait basé ses principes, j'irai même jusqu'à dire à en faire son "Grâll", sur celle-ci...se trouva fort dépourvue lorsque la GLUA lui retira.
Et alors ?...Que sont-ils devenus ?
Et bien aussi curieux que cela puisse paraître, ce qui fut l'essentiel la veille devint aussitôt l'accessoire dès le lendemain.
Comme quoi cela n'était pas si indispensable...sauf sans doute pour les anglais.

Oui, toute Loge libre est souveraine mais avant d'en revenir peut-être à partager et mieux connaître les "risques" ou dérives possibles de cet état, je souhaitais dire après ce petit préambule de présentation que le BOAZ (ah !... que j'aime ton pseudo mon frère !...) parlant de l'OITAR plus haut, me semble dire des choses assez proches à la lecture des faits.

Les loges sont libres jusqu'à quel point lorsqu'on sait que l'OITAR est un ordre...?
Car si j'en ai bien saisi les avantages par rapport à une obédience classique, j'en note aussi ses "limites" par les règles qu'il convient de respecter.
Curieusement, à vouloir être à la marge, on se retrouverait dans un moule avec les mêmes contraintes (même si elles sont différentes) que bien d'autres alors qu'on eut voulu y échapper? Paradoxe ?

Vous aurez pardonné mon impertinence dont le seul but est de faire réagir pour mieux comprendre les idéaux de chacun.
Bien à vous,
Jak BOAZ (l'autre...mais il y en a tant !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la rencontre des loges libres   

Revenir en haut Aller en bas
 
la rencontre des loges libres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» poème en vers libres sur le thème : déchiffrement du monde? HELP!!!
» les Loges Maitrisiennes de 1985 à 1989 de Alienor Rerolle
» Les loges - promo 1995 à 2000 de Laura COMETTO
» Les radicaux libres et leurs dommages.
» syndrome des loges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Le coin des discussions :: à la porte du Temple-
Sauter vers: