Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 travail initiatique en Loge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: travail initiatique en Loge   Dim 7 Nov - 17:50

Venant de relire le remarquable ouvrage de Jean Reyor intitulé "sur la route des Maitres Maçons" (Editions traditionnelles), je souhaite partager avec ceux qui fréquentent ce forum les réflexions issues du chapitre VI intitulé "réflexions d'actualité sur la Franc-Maçonnerie" et qui date de 1952 :

Etude du texte de Jean Reyor in sur la route des Maîtres Maçons :
(chapitre VI, « réflexions d’actualité sur la Franc-maçonnerie », page 63/77)

Jean Reyor rappelle le reproche fait par les maçons français aux maçons anglais de limiter leurs efforts à la stricte exécution du rituel et de s’abstenir presque entièrement des efforts intellectuels nécessaires pour comprendre vraiment la Maçonnerie.

Il souligne le fait que les Maçons français tendent à nier la vertu opératoire des Rites en les assimilant à des cérémonies.

Mais il oppose à cela que l’exécution du rituel est ce qui reste d’essentiel actuellement dans le travail maçonnique … Même si cela ne suffit pas pour mener à l’initiation effective…

En effet, si les rites qui subsistent sont appelés « ouverture » et « fermeture » des travaux, c’est bien parce qu’il se passait « quelque chose » entre les deux. Mais ce « quelque chose » ne pouvait certainement pas être les discours et discussions chers aux maçons latins.

En fait, ce qui se passait était précisément ce que la Maçonnerie moderne a perdu mais qui subsiste dans d’autres formes d’initiation.

De façon générale, l’initié a besoin :
- d’un enseignement
- de moyens techniques qui consistent principalement en incantations et en méditations.

C’est à cette incantation que fait allusion la notion de « parole perdue » et dont les acclamations – et peut-être aussi la chaîne d’union ?- sont les seuls vestiges.

Devaient aussi faire partie du travail opératif la construction des symboles (dont il reste le tracé du tableau de Loge) et la méditation sur les symboles.

Certes, par leur seule bonne volonté, les maçons ne peuvent retrouver les incantations et les procédés de méditation perdus mais il leur serait possible dès maintenant de procéder à une assimilation de la doctrine traditionnelle exposée par René Guénon sous une forme adaptée à la structure mentale des Occidentaux modernes, puis à une étude des symboles appuyée sur les « lectures » ou les « instructions » des différents grades et les indications nombreuses parsemées dans l’œuvre de René Guénon.

Il s’agit bien d’assimilation de la doctrine et d’étude des symboles et non de « discussion » car il y a des questions qui s’étudient mais ne se discutent pas.

Sur l’avenir de la Maçonnerie :

« Il faut s’attendre à la constitution d’une nouvelle maçonnerie qui ne sera plus celle du grand nombre » (Osxald Wirth, in Qui est régulier ?, 1938).

« Oswald Wirth se demandait alors : se donnera-t-elle une organisation ? » et semblait croire que ce n’était pas indispensable. Si on entend par « organisation » quelque chose de comparable aux obédiences avec tout ce que cela comporte d’appareil administratif et de formalisme extérieur, nous partageons entièrement l’opinion d’Oswald Wirth.

Si une restauration traditionnelle ne peut prendre appui sur l’un ou l’autre des grands organismes maçonniques existants, il reste la possibilité que des maçons présentant les caractères essentiels de la régularité, ayant la même aspiration et la même orientation intellectuelle, constituent ces « groupes d’études » que suggérait René Guénon dans Orient et Occident.

De tels groupes, étant entièrement nouveaux, auraient la possibilité de procéder à une sélection rigoureuse, pourvu qu’il y ait au départ quelques individualités ayant déjà une solide formation traditionnelle, et pourraient ainsi remplir la condition sine qua non que nous indiquions précédemment, c’est-à-dire se soustraire dans une très large mesure à l’ambiance moderne.

« Nous ne pouvons croire que le Tout-Puissant n’assiste pas de son Esprit-Saint quelques initiés de cette sorte qui se réuniraient en Son Nom. »

Jean Reyor, in Sur la route des Maîtres Maçons, page 77.
Revenir en haut Aller en bas
leloviret



Nombre de messages : 113
Age : 77
Localisation : tours
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Sam 13 Nov - 18:54

Il s’agit bien d’assimilation de la doctrine et d’étude des symboles et non de « discussion » car il y a des questions qui s’étudient mais ne se discutent pas

Comment n'être pas d'accord avec cela ?? L'etude des symboles est source de connaissance . Complémentée par " l'étude" de chaque mot , phrases , attitudes des rituels même et surtout au 1er degté symbolique ,elle sera le marchepied nécessaire à la compréhension des autres grades et dégrés et qualités .

Méditations sur les symboles , incantations , études des rituels sont les Sésames de l'armoire aux secrets qui ne s'ouvre qu'après un labeur acharné .
C'est cela aussi " être Maçon " Gloire au Travail .
,
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Dim 14 Nov - 23:16

L’indispensabilité des rites et symboles.

Chercher à apprendre et à découvrir à travers ces rites et études de ces symboles sans avoir à les nier, les absorber, de tout son être, afin de n’avoir à se poser que de réelles questions qui ne peuvent concerner que notre « état mental » afin de le faire évoluer dans son intérêt et l’intérêt d’autrui, puisque cette démarche n’est forcément pas égoïste. Le but n’étant évidement pas de philosopher sur leur nécessité. Cela est me semble-t-il un parcours indispensable avant sa propre réalisation. (Peut-être l’avenir nous le dira).

Un autre point très intéressant est cette coupure dans le temps marquée par l’ouverture et la fermeture des travaux, là ou tout l’esprit du maçon doit se trouver en son centre…

FR\T.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Lun 15 Nov - 7:15

Sur le point de vue occulte, (magie par exemple) trop de mages font des rituels sans connaître la véritable signification de ce qu'ils font. Bien sûr, vous ne faites pas le même genre de rituel exactement, mais il me semble que peu importe le rituel pratiqué et peu importe la tradition dans laquelle on le pratique, un rituel devrait être compris avant d'être pratiqué. En effet, lorsque je dis "compris" ce n'est pas dans le sens où celui qui pratique le rituel, peu importe sa nature, sache exactement comment le faire, mais bien ait compris le symbolisme de chaque élément utilisé pendant celui-ci.

Et puis honnêtement... depuis le début de votre initiation maçonnique, avez-vous réellement abandonné votre besoin de comprendre ce qui vous est enseigné dans les moindres détails ?
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Lun 15 Nov - 21:02

La réponse est dans ta question.
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Lun 15 Nov - 22:45

Il y a surement une multitude d'exemples qui tente à prouver que des gestes qui peuvet paraître anodins, mis bout à bout peuvent raconter ou faire naître une histoire....
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Mar 16 Nov - 0:21

Ness a écrit:
Il y a surement une multitude d'exemples qui tente à prouver que des gestes qui peuvet paraître anodins, mis bout à bout peuvent raconter ou faire naître une histoire....

En effet, c'est certain. La bible par exemple est, selon moi, composée presque entièrement de métaphores et de réthorique. J'irrais même jusqu'à dire que les prétendus miracles sont des résultats que les gens peuvent obtenir quotidiennement s'ils savent comment les comprendre et les réaliser. J'ai beaucoup de mal à croire par exemple qu'une personne puisse "marcher sur l'eau" pourtant... si on essaie de lire ne serait-ce qu'un peu entre les lignes, si on s'ouvre à la possibilité que ce qui est écrit n'est pas nécessairement ce qui est, on peut voir une toute autre perspective. Par exemple, marcher sur l'eau pourrait se traduire "s'élever au-dessus de ses émotions" que l'on peut expliquer par "se prendre en main pour faire face à une situation difficile". L'eau étant un symbole connu dans la tradition ésotérique pour signifier l'état émotionnel ou affectif. Il arrive que les gestes les plus simples soient mystifiés mais en regardant et en acceptant d'aller en profondeur, on peut voir bien plus que ce qu'on veut réellement nous montrer...
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Jeu 27 Oct - 10:34

« Marcher sur l’eau » : symboliquement, le fait de « marcher sur l’eau » indique que l’on a réalisé l’état humain, son humanité, ou autrement dit que l’on a atteint la perfection des petits mystères ; cela veut donc aussi dire que l’on vaincu la mort, que l’on est naît à la Vie ou encore que l’on est à même de commencer la réalisation des grands mystères, de s’élever (c’est à la fois le sens des deux fois nés, ou en terme chrétien, le secret de la résurrection).

Mais, le chemin sur la Voie est « long » avant d’atteindre la première des deux perfections (la 2e étant celle des grands mystères) et nécessite un travail constant, continu, idéalement de tous les instants : c’est le travail de l’initié, c’est son Devoir (au sens compagnonnique : Le Devoir est un ensemble de croyances et de pratiques propres à tel ou tel métier – ce qui peut aisément s’appliquer à la pratique maçonnique, si l’on prend conscience que se dire F :. M :., frère, est une activité, un « métier », un « Art » et même un Art royal ordonnant normalement toutes les activités de l’initié).

Art royal, Ordonner (au sens de l’Ordonnateur interne - c'est là la fonction du Roi) : n’est-ce pas là en rapport direct avec l’harmonie, l’harmonisation, le rassembler l’épars ?

Le Devoir : une pratique, une pratique qui trouve sa plus grande Force, sa plus grande Sagesse, sa plus grande Beauté dans l’accomplissement du rituel dans ses différentes modalités ; il s’agit bien d’accomplir, de réaliser des « gestes » en union les uns avec les autres au sein même de la Loge qui est tant le Centre de l’initié en son cœur que le Centre d’où part le travail de la construction du Temple – le Temple pouvant être envisagé au plan microcosmique et macrocosmique.

Et s’il faut en croire des Oswald Wirth, des Guénon, il faudra que la F :. M :. renaisse de ses cendres …

amitiés


Dernière édition par lucien le Sam 29 Oct - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Jeu 27 Oct - 23:32

Pardonnez l'humble profane que je suis mais puis-je avoir une version "Pour les nuls" de ce dernier message ? J'ignore si c'est moi qui ai la tête dans les nuages, bien que ça ne me surprendrait pas... mais ça me semble un peu flou après le premier paragraphe.
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Ven 28 Oct - 10:50

Si vous précisiez ce qui est "flou" pour vous, si vous posiez des questions précises, peut-être que je pourrais apporter des précisions, des commentaires aussi adéquats qu'il soit possible. Mais en fait, après relecture, je n'ai fait que des commentaires sur les textes précédents et essentiellement le premier de Jean Serlun.
Merci.

Voici un complément:
renaître de ses cendres ?!
Il semble qu’un courant spirituel important anime la F :. M :. , courant auquel René Guénon n’est pas étranger (son apport quant à la clarification des Principes métaphysiques a été et est encore essentiel pour soutenir et nourrir ce courant spirituel – bien entendu, l’on n’ignorera pas le courant « anti-Guénon » non sans rapport avec une certaine forme d’antimaçonnisme).

Ce courant (re)met en évidence la « force » d’une pratique sérieuse du rituel, la « sagesse » que l’on peut développer par l’étude des symboles (étude dans une optique de connaissance au moyen de la pratique et non seulement en vue d’un savoir académique).

Et cette connaissance accompagnée du perfectionnement de l’initié, notamment de ses vertus, permet de voir toute la beauté de la Loge, l’harmonie de l’ensemble des symboles (y inclut nécessairement le G:.A:.D:.L:.U:., la Lumière, le Volume de la Loi Sacrée), vision liée immédiatement à l’harmonie de l’initié.

L’on pourra se rendre compte que les symboles, l’ensemble des symboles unifiés par et dans la Loge, pointent vers le même fondement, la même origine, celle de toutes les formes traditionnelles et spirituelles ; Origine, Source, Germe, Principe porteurs des mêmes valeurs que sont la Connaissance, l’Amour (Agapè), la Compassion incluant dans leur dynamisme la patience, le respect, l’acceptation, le pardon, ….

Je pense que le plus grand cadeau que l’on puisse faire à l’humanité et à soi-même, c’est de travailler à son équilibre, son harmonie, son perfectionnement en prenant comme « guide » la Lumière ou Connaissance (référent commun à toutes les formes traditionnelles, ce que chacun peut vérifier aisément).
Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Sam 29 Oct - 11:18

Alors vous avez complètement raison. Poser des questions générales est mon genre et tout simplement parce que je ne veux pas forcer les gens à me dire des choses qu'ils ne veulent pas me dire.

Pour le reste, merci pour les éclaircissements.
Revenir en haut Aller en bas
lucien



Nombre de messages : 150
Age : 67
Localisation : marbais
Date d'inscription : 11/06/2011

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Sam 29 Oct - 12:53

Je respecte "votre genre" mais ce qui est certain c'est que je n'ai pas raison (ni tort d'ailleurs). Il s'agit donc non pas d'avoir raison mais de participer au mieux de ses compétences à la "construction du Temple" (de l'Humanité, de l'Homme universel,.. - selon ses propres référents).

Je salue votre désir de "ne pas forcer" à dire des choses que l'on n'aurait pas envie de dire. Cependant, la Vérité n'étant la propriété de personne, il est évident, que par rapport à Elle, je n'ai rien à cacher, au contraire mais, en toute rigueur, que peut-on en dire vu son caractère infini et éternelle car aucune formulation ne peut en rendre compte, tout au plus on peut l'indiquer et ce dans un contexte favorable : c'est le doigt qui montre la Lune (et s'il est donné à "mon doigt" de montrer une direction valable, acceptable, je ne pourrai que m'en réjouir.)

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Ness

avatar

Nombre de messages : 100
Age : 54
Localisation : Orient de Lille
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   Dim 30 Oct - 21:14

Bonsoir.

Ce labyrinthe.

Toutes les voies sont valables, tant que le but recherché est lui acceptable. Du cul de sac il ne suffit que faire demi-tour, pour se retrouver sur le bon chemin, et dans la négative rester debout et perséverer (bien que le parcours se faisait à genoux pour certains). Pour en revenir en revenir à l'article concernant le sens du sacré que je consultai précédement, encore la une question de Foi, non pas forcément en qui ou en quoi, mais en soi. Une chose amusante, la ligne de Foi, était l'axe qui partait du centre d'un objet jusqu'au centre parfait de la lentille... une expression qui mérite une recherche de son origine..

FR\T
Revenir en haut Aller en bas
http://ben.ness.chez-alice.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: travail initiatique en Loge   

Revenir en haut Aller en bas
 
travail initiatique en Loge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEMANDE DE TRAVAIL PARTIEL AGENT D'ACCUEIL LOGE
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» [1ère] HELP - Travail sur l'argumentation classes technologiques
» Des idées pour un travail d'écriture pour se présenter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Le coin des discussions :: à la porte du Temple-
Sauter vers: