Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 Des féministes au GO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tao



Nombre de messages : 110
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Des féministes au GO   Jeu 31 Mai - 12:16

Saluton al vi, Gefratoj !

Voici un sujet qui intéressera tant les tenants de la place des femmes dans notre société (parité dans le gouvernement Ayrault, entre autre) que les passionnés des relations entre la République et la franc-maçonnerie, comme François Koch dans l’Express.

Les faits : mardi 29 mai 2012, La Barbe - groupe d’action féministe (comme elles se définissent) intervient lors d’une conférence publique à l’obédience maçonnique du Grand Orient de France (connu sous l’acronyme GODF) dont le thème est le suivant : « Laïcité et République: quelle laïcité pour quelle république? » Suite à des photos prises par un journaliste, elles sont expulsées manu militari de la salle de conférence. Une action coup de poing comme elles en font régulièrement. Sauf que cette fois-ci, une plainte a été déposée dans la foulée pour violence. Le reste n’est à cette heure-ci qu’allégations.
Mais que venait revendiquer le collectif dans l’obédience maçonnique la plus connue de France ? Le blog belge d’information spécialisée hiram.be publie une copie du prospectus portant le message des féministes. En somme, elles reprochent à l’organisation de « tenir les femelles en lisière » depuis trois siècles.

En effet, en 2010, l’affaire avait fait un bruit tout relatif dans les médias : la principale obédience maçonnique française, qui n’initiait à l’époque que des hommes, allait se donner la possibilité d’initier également les femmes. Leurs loges pouvaient d’ores et déjà les accueillir pendant leurs séances, mais ne pouvaient en effet pas les initier. L’annonce avait un peu fait plouf, impliquant des débats houleux au Convent (leur assemblée générale) et des histoires de faibles majorités remises en cause. Bref, compliqué ! En fin de compte leur Justice maçonnique (instance interne) avait tranché : les statuts ne seraient pas changés, mais il était désormais décrété que rien ne s’y opposait pour que des femmes soient initiées en bonne et due forme au sein des loges de l’obédience qui le souhaiteraient. Victoire en demi-teinte pour les partisans de l’initiation des femmes, mais victoire tout de même. Aujourd’hui, comme nous informe hiram.be, les femmes sont doucement mais sûrement initiées au sein du GODF.
Mais alors, pourquoi cette intervention de La Barbe ? Eh bien justement, on se demande ! Après quelques recherches rapides sur internet, on se rend vite compte que les militantes du collectif semblent très mal renseignées.

Tout d’abord, elles ne semblent pas connaître cette histoire d’initiation féminine. Au vu de la subtilité de l’affaire, on pourra leur pardonner cette méconnaissance. Ce qui est plus étonnant, c’est que de nombreuses autres obédiences maçonniques uniquement masculines et n’acceptant même pas les femmes pendant leurs séances existent en France. En vrac : la Grande Loge de France, la très fermée et troublée Grande Loge Nationale Française, sa récente scission la Grande Loge Alliance Maçonnique Française et sûrement plein d’autres. Internet regorge d’information sur le sujet. Le choix du GODF parait alors bien peu pertinent.
Ensuite, quand on fait l’effort de faire des recherches sur ce qu’elles écrivent dans leur tract, on est assez rapidement confronté à des informations fausses. Elles affirment entre autre la chose suivante : « Longtemps, vous avez toléré en son sein des loges mixtes comme l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal et le Droit Humain. » Or ce n’est pas ce que nous dit le site Franc-Maçonnerie Française. Si l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal (OITAR) tire en effet son origine d’une loge du GODF qui s’est ensuite émancipée pour créer sa propre structure trois ans plus tard, il serait donc anachronique de dire que l’OITAR a été toléré au sein du GODF puisqu’il n’existait pas encore. Quant au Droit Humain, toujours selon le site qui semble être spécialisé sur la question, il n’aurait jamais rien eu à voir avec le GODF mais serait issu d’une autre organisation maçonnique (la Grande Loge Symbolique Ecossaise, pour les curieux). Deux informations erronées, donc.
Enfin, se pose une question intéressante : l’égalité nécessaire et souhaitable entre les femmes et les hommes est-elle remise en cause par l’existence de structures, quelles qu’elles soient, uniquement masculines (ce qui, au passage, n’est même pas le cas du GODF), surtout quand il existe en parallèle des structures féminines et des structures mixtes ? Ce combat serait tout à fait d’avant-garde si les femmes étaient aujourd’hui exclues de la franc-maçonnerie, mais un peu d’histoire nous montre que ce combat a déjà été mené par Maria Deraismes… en 1882 ! Et c’est justement de son combat qu’est née l’obédience mixte du Droit Humain dont les militantes ne semblent pourtant pas ignorer l’existence puisqu’elles le prennent en exemple dans leur tract. Et au-delà de la franc-maçonnerie, l’égalité impose-t-elle la disparition de la libre association entre hommes ou entre femmes ? Et que penser de l’organisation intrinsèque de toute compétition sportive qui sépare inévitablement femmes et hommes sans que personne ne trouve rien à y redire ? Les militantes de La Barbe s’interdisent-elles toute inscription dans un club sportif ?

Ce n’est pas la première fois que La Barbe mène une action sans être informé ou tout du moins préparé. On se souvient de leur passage il y a six mois, le 9 décembre 2011 dans le Petit Journal de Yann Barthès sur Canal +. Le manque de préparation et de réparti des deux militantes dont la cause – l’égalité entre les femmes et les hommes – est et reste entièrement d’actualité, rendait presque mal à l’aise de téléspectateur.


Mais toute cette histoire ne serait qu’une gigantesque blague (aux dépens de La Barbe) si elle ne s’était pas tristement poursuivie au commissariat de police avec un dépôt de plainte pour violence.

Spirite,
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Des féministes au GO   Jeu 31 Mai - 23:16

MTCF Tao,

Lecteur régulier d'hiram.be, j'ai parcouru cet article sur l'intervention de "la barbe" ainsi que les commentaires qui y sont liés.

Honnêtement, je ne trouve pas que cela ait beaucoup d'intérêt.

La mixité que certains frères du GO ont visiblement beaucoup de difficultés à gérer s'est généralement imposée aux loges libres qui ne sauraient ignorer la moitié de l'humanité.

Cependant, il ne devrait pas y avoir de problème à ce que chacun soit libre de ses choix, de maçonner entre hommes, entre femmes ou entre humains des deux sexes. Cela devrait se régler au niveau de chaque loge. Une fois de plus, les obédiences ne devraient pas avoir autorité sur ce type de sujet.

Et, effectivement, je pense que ces "femmes à barbe" n'ont pas vraiment compris qu'elles intervenaient un peu "comme des cheveux sur la soupe".

Frat:.

Jean Serlun
Revenir en haut Aller en bas
Fergus.Morvan



Nombre de messages : 7
Age : 55
Localisation : Nivernais
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: Des féministes au GO   Ven 1 Juin - 18:22

Je suis entièrement d'accord avec toi, mon TCF Jean. La diversité maçonnique, c'est aussi de choisir de travailler entre Frères, ou entre Soeurs, ou entre Frères et Soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Tao



Nombre de messages : 110
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Des féministes au GO   Sam 2 Juin - 2:37

Saluton al vi, Gefratoj !

Juste pour être sur d’être bien compris : je pense comme vous, hein... J'espère qu'il n'y a rien dans mon texte qui laisse penser l'inverse...

Spirite,
Revenir en haut Aller en bas
salamandre

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 80
Localisation : prés des vagues
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Des féministes au GO   Dim 21 Oct - 11:38

je trouve tout celà complétement ridicule, en ce moment les fréres du GO qui désirent travailler entre homme sont considérés comme des arriérés machistes, moi en tant que membre de la GLFF je ne voudrais pas non plus que ma loge devienne mixte au nom de l'égalité

je ne me sens pas concernée ni complexée du fait que chacun désire travailler en paix selon son choix, contentons nous de nous visiter réguliérement et réciproquement en toute fraternité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des féministes au GO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des féministes au GO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Féministes contre les mères à la maison
» Dégoûtant ! - Des féministes de Kiev, en Russie, profanent un Crucifix !
» Les nom à rallonge des féministes
» Le féminisme
» Tout et n'importe quoi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Le coin des discussions :: à la porte du Temple-
Sauter vers: