Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 6. Influences spirituelles et "egregores"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Mar 11 Déc - 22:39

Chapitre 6 : Influences spirituelles et « égrégores » (page 64-70) :

Il ne faut pas utiliser le terme « égrégore pour désigner une « entité collective ». Ce terme n’a rien de traditionnel et ne représente qu’une des fantaisies du moderne langage occultiste.

Le premier à avoir utilisé ce terme est Eliphas Lévi, lui donnant une fausse étymologie latine (grex = troupeau) alors que le mot est grec et signifie « veilleur ».

Ce terme se trouve d’ailleurs dans le livre d’Hénoch où il désigne des entités énigmatiques appartenant au « monde intermédiaire ». C’est d’ailleurs le seul point commun qu’il pourrait avoir avec des entités collectives qui sont d’ordre essentiellement psychique.

Tout cela fournit un nouvel exemple de la confusion du psychique et du spirituel.

Cette question a déjà été abordée dans Aperçus sur l’initiation (chapitre XIV) en définissant la « force d’ordre subtil » qui se dégage de chaque collectivité exotérique et qui produit dans le domaine individuel des effets plus ou moins intenses selon l’ancienneté et l’importance quantitative de la collectivité. Mais cela n’a rien à voir avec des influences spirituelles.

Il ne faudrait surtout pas faire l’erreur de confondre « état supra-individuel » et « identification avec une entité psychique collective ».
La participation à une entité collective est une sorte d’élargissement de l’individualité, sans plus. Et l’utilisation de sa force subtile permet d’obtenir des avantages d’ordre individuel si l’on se conforme aux règles établies par ladite collectivité.

Certes, dans les collectivités religieuses, il existe une influence spirituelle qui n’agît pas alors dans son domaine propre (qui est d’ordre supra individuel) mais doit être considérée comme descendant dans le domaine individuel et y exerçant son action par le moyen de la force collective dans laquelle elle prend son point d’appui.

Exemple de la Prière : Elle s’adresse de la façon la plus immédiate à l’entité collective et c’est seulement par l’intermédiaire de celle-ci qu’elle s’adresse aussi à l’influence spirituelle qui agit à travers elle.

Pour les organisations initiatiques, c’est très différent car elles seules ont comme but essentiel d’aller au-delà du domaine individuel. Le développement de l’individualité n’y est qu’un stade préliminaire pour arriver finalement à dépasser ses limitations.

Certes, les organisations initiatiques comportent aussi un élément psychique. Celui-ci peut permettre d’établir une défense visant à protéger ses membres du monde extérieur. En effet, il faut disposer de moyens du même niveau que ceux du monde extérieur, les moyens d’ordre spirituel n’étant pas propres à cette action d’ordre secondaire, purement contingente, qui n’a rien à voir avec l’initiation elle-même.

Car l’initiation est entièrement indépendante de l’action d’une force physique quelconque. Elle consiste essentiellement dans la transmission directe d’une influence spirituelle produisant des effets d’ordre spirituel.

Ainsi, une organisation initiatique ne peut être envisagée que comme une simple collectivité car ce n’est pas là ce qui lui permet de remplir la fonction qui est sa raison d’être. Réunion d’individus, la collectivité ne peut par elle-même rien produire qui soit d’ordre supra individuel, le supérieur ne pouvant en aucun cas procéder de l’inférieur.

Si le rattachement à une organisation initiatique peut avoir des effets d’ordre supra individuel, c’est uniquement en tant qu’elle est dépositaire de quelque chose qui est lui-même supra individuel et transcendant par rapport à la collectivité : une influence spirituelle dont elle doit assurer la conservation et la transmission sans aucune discontinuité.

Le rattachement à un égrégore ou à une entité psychique collective n’est qu’un aspect tout à fait accidentel du rattachement initiatique et ne différencie pas les organisations initiatiques des organisations exotériques.

Ce qui constitue essentiellement la chaîne, c’est la transmission ininterrompue de l’influence spirituelle à travers les générations successives. Le mot de « génération » est ici utilisé par allusion au caractère de seconde naissance inhérent à l’initiation.

Le lien entre les différentes formes initiatiques n’est pas une simple filiation d’égrégores mais il résulte de la présence dans toutes ces formes d’une même influence spirituelle. Cette influence spirituelle est UNE quant à son essence et à ses fins, mais diverse quant aux modalités plus ou moins spéciales suivant lesquelles s’exerce son action.

Quand une organisation initiatique se trouve dans un état de dégénérescence plus ou moins accentué, certes l’influence spirituelle y est toujours présente mais son action est amoindrie et les influences psychiques peuvent agir de façon plus apparente, presque indépendante.

Dans les cas extrêmes, l’influence spirituelle peut même s’être retirée et alors les influences psychiques subsistent à l’état de résidus nocifs, voire dangereux.

En fait, la plus ou moins grande prépondérance prise par les influences psychiques dans une forme initiatique constitue un signe défavorable quant à l’état de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Jeu 10 Jan - 15:59

jean serlun a écrit:
Le rattachement à un égrégore ou à une entité psychique collective n’est qu’un aspect tout à fait accidentel du rattachement initiatique et ne différencie pas les organisations initiatiques des organisations exotériques.

Tout a fait d'accord, et la démonstration parfaite est le phénomène qu'on appelle "effet de groupe" ou généralement le "bouc émissaire" est sacrifié.

Cependant, l’Égrégore Maçonnique est très puissant et relie les SS&FF du passé aux SS&FF du futur par notre intermédiaire et par .....la chaine d'union, a prendre au premier degré !
La seule différence, je pense est que Les Égrégores initiatique sont sous le sceau de la Lumière alors que les Égrégores exotérique, sous le sceau des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
claude

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 70
Localisation : Bretagne Nord
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Ven 11 Jan - 13:11

boaz a écrit:

La seule différence, je pense est que Les Égrégores initiatique sont sous le sceau de la Lumière alors que les Égrégores exotérique, sous le sceau des Ténèbres.

Nous ne sommes pas tous d'accord sur le sens du mot "égrégore", première difficulté.

Ensuite, qu'est ce que l'égrégore "initiatique" et l'égrégore "exotérique" ?

Si l'on ne définit pas ce qu'on entend par là il me semble tout à fait abusif de décider que l'un serait placé sous le sceau de la lumière et l'autre sous celui des ténèbres.

Pourrais tu nous éclairer sur ce que tu voulais dire mon TCF Boaz ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Ven 11 Jan - 18:11

Bonjour Claude,

Pourquoi définir Egrégore ?

Égrégore est un symbole et tu dois savoir qu'il y a autant d’interprétation d'un même symbole qu'il y a d’être humain sur terre
Si nous plaçons une pierre brute sur une table et que nous nous asseyons autour de cette table, nous aurons tous une "vision" différente de cette pierre et pourtant cette pierre brute nous renverra toujours la même "impression émotionnelle", l’intellect est simplement incapable de capter le message.
Je sais que beaucoup d’entre nous ont du mal à museler leur cerveau gauche et laisser s’épanouir ce cerveau droit siège des émotions et peut être refuge de l’Esprit ?

Il y a autant d'égrégore qu'il y a, a eu et aura de manifestation humaine, a condition que l'empreinte de cette manifestation humaine perdure dans le temps.
Dans la Cabale, il est dit que Dieu formula sa pensée qui se manifesta pour enfin se réaliser dans le monde physique. Les images prennent vie et deviennent consciente d’elle-même.
Une religion est un égrégore, un mouvement politique aussi, les restos du cœur en est un .

L'homme crée par sa volonté, et cette création peut continuer a se manifester si la volonté et la puissance de celui, de ceux qui l'a "mis au monde" est forte.

Une initiation quelconque (ésotérique ou exotérique) est une adhésion à vie a un Egrégore, l’énergie reçut nous porte et nous relie au groupe des humains adhérant à cet Egrégore. Mais il y a un danger car ce lien n’est pas gratuit.
Pour quitter cet Egregore, il faut « trouver » un Egrégore de puissance égale ou supérieure pour équilibrer la perte d’énergie. Sinon on s’expose a des déséquilibres émotionnels, psychiques et physique.

C’est pour cela Claude, que des Rites ont été créé depuis des temps immémoriaux afin de garantir par les rituels et les symboles associés aux adeptes une certaines sécurité.

Or, certain Rite sont très maléfique et leur Egrégores de véritables pièges
C’est en ce sens, Claude que je dis que les Egregores sont Lumineux ou Tenebreux.

Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Tao



Nombre de messages : 110
Age : 43
Localisation :
Date d'inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Ven 11 Jan - 19:46

Saluton al vi, Gefratoj !

boaz a écrit:
Pourquoi définir Egrégore ?
Pourquoi définir de quoi nous parlons ??? Je me permets un "Aïe !" Mais parce que cela permet à nos interlocuteurs (car quand on parle, il y a bien une adresse) d'interpréter le moins mal possible ce que nous disons, évitant ainsi des débats stériles qui n'auraient peut-être jamais eu lieu si nous avions pris la peine de définir les mots que l'on utilise. Et une fois la forme définie par son locuteur, ce temps passé peut alors être utilisé au fond. Je crois qu'en définissant ma vision de la spiritualité sur un autre fil, on s'est épargné des pages d'arrachage de cheveux à ne pas se comprendre.

boaz a écrit:
Égrégore est un symbole et tu dois savoir qu'il y a autant d’interprétation d'un même symbole qu'il y a d’être humain sur terre
Certes, mais si je t'explique que l'interprétation que je fais du GADLU est une grande chaussette rouge et jaune à petit pois ( <-- ex-fan de Dorothée spotted !) mon interprétation sera-t-elle pour autant pertinente ? Alors oui, on voit "à peu près" ce que tu veux dire par "égrégore", mais ce n'est pas dans une conversation de l'à peu près que l'on fait progresser sa pensée.

boaz a écrit:
Si nous plaçons une pierre brute sur une table et que nous nous asseyons autour de cette table, nous aurons tous une "vision" différente de cette pierre
Et ? Cela doit-il justement nous empêcher de définir ce que NOUS voyons de notre position ? Je crois que la démarche maçonnique se trouve au cœur de ce travail et de la confrontation de notre position avec celle de nos voisins.

boaz a écrit:
et pourtant cette pierre brute nous renverra toujours la même "impression émotionnelle",
Absolument pas certain, ça... J'ai fait ma première planche sur l'angle Nord-Est, et mon jumeau d'initiation sur la Pierre Brute. Je ne suis pas du tout sûr que la Pierre Brute, thème de sa toute première planche (!) provoquera chez lui "la même impression émotionnelle" que chez moi.

Spirite,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Ven 11 Jan - 22:44

Tao,


tao a écrit:
on voit "à peu près" ce que tu veux dire par "égrégore", mais ce n'est pas dans une conversation de l'à peu près que l'on fait progresser sa pensée.

L'Egregore est ce qui fache beaucoups d'entre nous, tout comme l'oralité.

Je pense que nous sommes là à la frontière entre la symbolique Maçonnique qui se veut avant tout humaniste et surtout pas religieuse et la Tradition des anciens, celle qui nous a conduit ici et qui a précédé les religions.. et les sciences.

Parler de l'Egregore, c'est parler d'Alchimie, du zodiaque, des querelles des Dieux de la mythologie.. c'est parler de l'homme, ce microcosme reflet du macrocosme, de l'univers, du GADLU, de l'ancien des jours..

Tu as planché sur le pilier du Nord Est ? l'as tu trouvé ? en toi ?

Pourtant en levant tes yeux a cette position, tu aurais pus voir sur la voute étoilé briller la seule étoile immobile du zodiac, l'Etoile polaire.
C'est un point de repére mais aussi une invitation a penetrer un univers ou la vie grouille et pas forcement celle que l'on connait.
J'aime a imaginer les Egregores dansant parmis les étoiles sous la protection des Dieux.

Fraternellement






Revenir en haut Aller en bas
claude

avatar

Nombre de messages : 87
Age : 70
Localisation : Bretagne Nord
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   Ven 11 Jan - 23:18

Tao n'a pas planché sur le pilier Nord Est mais sur l'angle Nord Est.

J'ai comme l'impression que tu n'attaches pas grande importance à la précision mon cher Boaz.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6. Influences spirituelles et "egregores"   

Revenir en haut Aller en bas
 
6. Influences spirituelles et "egregores"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les paraboles, passerelles et ouvertures spirituelles...
» Les nuits spirituelles.
» poeme les armes spirituelles du chrétien
» Les Rois Mages et les trois voies spirituelles
» Retraites spirituelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Club lecture :: Initiation et réalisation spirituelle-
Sauter vers: