Chemins Initiatiques

Forum d'une Loge Libre
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» je mets le forum en sommeil
Ven 18 Avr - 15:18 par Florence

» Le maçon est-il à la fois fier et humble?
Mar 11 Fév - 1:31 par Tao

» le breuvage d'amertume.
Dim 2 Fév - 17:05 par Bon Feu

» Scandales maçonniques
Dim 19 Jan - 5:19 par Bon Feu

» Présentation
Dim 19 Jan - 5:04 par Bon Feu

» le rituel de l'ombre
Sam 14 Déc - 16:06 par Bon Feu

» article sur la vision guénonienne de l'initiation
Sam 7 Déc - 18:28 par lucien

» voute etoilee
Mer 20 Nov - 12:54 par Bon Feu

» une bonne nouvelle
Dim 17 Nov - 7:45 par Bon Feu

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
à lire

Partagez | 
 

 magie et mysticisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: magie et mysticisme   Ven 28 Aoû - 22:30

Chapître 2 : Magie et mysticisme (page 19-23) :

La confusion entre initiation et mysticisme est l’œuvre de ceux qui veulent nier la réalité de l’initiation par réduction à quelque chose d’autre. De la même façon, les milieux occultistes tentent d’annexer l’initiation et d’y faire rentrer des choses comme la magie qui y sont étrangères.

a) Les Occidentaux s’illusionnent sur la valeur de la magie :

La magie occupe une place importante et dangereuse chez les Occidentaux à cause de l’importance excessive qu’ils attribuent aux phénomènes (cf le développement donné aux sciences expérimentales). En tant que science expérimentale (différente cependant de l’enseignement universitaire), la magie séduit des occidentaux qui s’illusionnent sur sa portée réelle.

Même si la magie est légitime car rattachée comme toutes les sciences traditionnelles aux principes supérieurs, elle est cependant très peu considérée car située au dernier rang des applications secondaires et contingente en fait l’une des sciences les plus inférieures de toutes.

Ainsi, dans toutes les civilisations orientales, la magie est un fait fort peu
tenu à l’honneur. Au Tibet, en Inde et en Chine, la magie est abandonnée à ceux qui sont incapables de s’élever à un ordre supérieur.

Si des vrais initiés produisent des phénomènes qui sont extérieurement semblables à ceux produits par la magie, c’est pour des raisons extrêmement différentes. L’existence de faits similaires à la magie parmi les Saints et sorciers du monde occidental montre bien que les phénomènes ne prouvent rien par eux-mêmes, malgré la croyance des « scientistes ».

Le danger et l’importance de la magie augmentent à cause de l’illusion que l’on se fait sur sa valeur.

b) Manipuler imprudemment la magie est dangereux :

En fait, coupés de l’enseignement traditionnel, les occidentaux qui veulent se mêler de magie, ne savent pas ce à quoi ils ont à faire.

Même en écartant les charlatans et les bateleurs (qui exploitent la crédulité des naïfs) ainsi que les simples fantaisistes (qui improvisent une science à leur façon), ceux qui veulent étudier ces choses sérieusement manquent de données suffisantes pour les guider et d’une organisation constituée pour les appuyer et les protéger : d’où un grossier empirisme.

Ce sont des enfants livrés à eux-mêmes qui manient dans l’ignorance des forces redoutables. D’où les déplorables accidents qui résultent de leur imprudence et qui consistent en de gros risques de déséquilibre :
Ce déséquilibre est la conséquence de la communication avec le « plan vital », domaine de la manifestation subtile dans ses modalités les plus proches de l’ordre corporel et donc le plus facilement accessibles à l’homme ordinaire.

La cause en est le développement de certaines possibilités individuelles d’un ordre assez inférieur : Si ce développement se produit de façon anormale, désordonnée et inharmonique, au détriment de possibilités supérieures, le résultat est forcément au minimum ce déséquilibre, voire le déclenchement en réaction de forces qui peuvent être terribles avec lesquelles l’individu se met inconsidérément en contact.

Guénon emploi le mot « forces » plutôt qu’ « entités » pour ne pas donner lieu à des personnifications fantaisistes de la part de ceux qui ne manient pas bien les symboles.

Ce monde intermédiaire est bien plus complexe et plus étendu que le monde corporel. Mais l’étude de ces deux mondes fait partie des « sciences naturelles ». Y voir quelque chose de plus est une illusion. Il n’y a rien ni d’initiatique ni de religieux.

En fait, c’est d’avantage un obstacle à la connaissance transcendante qui n’a rien à voir avec ces sciences contingentes.

La Vraie Connaissance ne relève que de la pure intuition intellectuelle (la pure spiritualité). Elle ne porte aucune trace d’un « phénoménisme » quelconque.

c) Le mysticisme reste très limité et le plus souvent illusoire :

Lassés de temps d’efforts et de si peu de résultats à la recherche de phénomènes extraordinaires, certains ce lassent et se tournent vers le mysticisme qui, sous une autre forme, correspond à des besoins ou des aspirations similaires.

Cependant, le mysticisme a un caractère bien plus élevé que la magie mais il s’en rapproche car il concerne surtout des « phénomènes » (visions, manifestations sensibles ou sentimentales) qui nous maintiennent toujours dans le domaine des possibilités individuelles (à différencier cependant des phénomènes d’ordre uniquement psychologiques que croient les modernes).

Les dangers du mysticisme sont aggravés par l’attitude passive du mystique qui laisse la porte ouverte à toutes les influences qui peuvent se présenter. Le magicien est défendu par son attitude active mais peut aussi bien se
laisser submerger par ces influences inconnues.

Du coup, le mystique est trop facilement dupe de son imagination dont les productions se mêlent de façon inextricable aux résultats réels de son expérience.

C’est pourquoi, il ne faut jamais accepter sans contrôle les « révélations » des mystiques. (cf attitude de l’église catholique à leur égard).

Cependant, certaines visions apparaissent en accord avec des données traditionnelles ignorées du mystique (ex : visions d’Anne-Catherine Emmerich), ce qui ne constitue par une confirmation de ces données qui n’en ont pas besoin mais qui au contraire garantissent la réalité de l’expérience mystique comme autre chose qu’un simple produit de l’imagination ou de la fantaisie individuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Jeu 3 Sep - 21:52

Jean,

J'ai moi même réalisé des résume des chapitres de ce livre, mais je pose la question de savoir si la meilleure utilité pour un cherchant ce ne serait pas justement de réaliser lui même ses résumés ?
Je suis interréssé par votre réponse.

Fraternellement,

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Ven 4 Sep - 0:21

Réponse à Laurent.

Ta remarque est tout à fait pertinente.

Les résumés que je mets en ligne ont été faits il y a quelques années pour un groupe qui, en environ un an, au rythme d'une réunion par semaine, a travaillé collectivement sur l'ensemble du livre, chapitre après chapitre.

Nous avions constaté que le livre n'était pas forcément d'une lecture facile pour tout un chacun et qu'il était peut-être plus aisé de se grouper pour le comprendre.

Pour ce faire, nous nous aidions de ces résumés au langage que nous pensions un peu plus accessible. Nous voulions aussi donner envie à chacun de lire ensuite Guénon "dans le texte".

En fait, j'ai un peu repris cette idée de groupe en l'adaptant à l'internet. Le résumé est ici un prétexte pour discuter entre nous des notions traditionnelles dont Guénon témoigne, chapitre après chapitre.

Bien entendu, le mieux est de négliger les résumés et de lire directement l'ouvrage puis - je l'espère - d'en parler sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Florence
Admin
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Ven 4 Sep - 12:50

n'étant pas une "intello" Smile

je fais partie de celle qui voulait faire un travail en groupe,

car je n'arrivais pas à me plonger seule dans Guénon,

je le trouvais trop rébarbatif et difficile à lire geek

_________________
Carpe Diem

Revenir en haut Aller en bas
http://chemins-initiatiques.forumculture.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Lun 7 Sep - 11:13

Les "pouvoirs magiques individuels" sont des leurres, et de nombreux magiciens professionnels, comme Gérard Majax, ont l'honnêteté de dire qu'ils ont des "trucs" et dénoncent les mystificateurs qui veulent faire croire à leurs pseudos pouvoirs surnaturels.

Les recherches en psychologie/psychanalyse s'intéressent aux "phénomènes psy" et dans les années prochaines, les connaissances humaines vont progresser dans ces domaines.

J'emploie toutefois volontiers le mot "magie blanche" pour désigner les rituels : la messe catholique par exemple, les tenues maçonniques, les rituels d'initiation, d'augmentation de salaire, d'élévation à la maïtrise, etc... je les considère comme de la "magie blanche" pour leurs effets positifs, à la fois au bénéfice de chaque individu et au bénéfice du groupe participant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Lun 7 Sep - 11:20

Je trouve que Guénon a une approche assez négative du mysticisme.

Pour moi, mysticisme et initiation sont complémentaires.

Que serait l'initiation sans le mysticisme ?
L'initiation ne pourrait aller au-delà de la démarche intellectuelle et de l'érudition (qui sont très importantes aussi).

L'initiation nous apprend à apprivoiser les élans mystiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Ven 13 Aoû - 23:18

On peut mystifier une oeuvre sans être initié, mais pas être initié sans commencer à mystifier les choses qui nous entourent.

Apprivoiser les élans mystiques ne dépend pas de l'initiation maçonnique. On peut l'apprendre en dehors du temple en apprenant des diverses voies religieuses. Notez que je n'en spécifie aucune en particuliers. Chacune d'entre elle relève d'une part de mysticisme et de réalisme. Comme la lune cache une partie d'elle-même, plus on dévoile de choses d'un côté, plus on en cache de l'autre. Le mysticisme n'est que l'ombre crée de ce que l'on ne dit pas ou le voile d'illusions visant à ce qu'on ne le découvre pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Serlun

avatar

Nombre de messages : 424
Age : 62
Localisation : Tours
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Mar 17 Aoû - 9:29

Guénon a voulu différencier très précisément le mysticisme de l'initiation.
Ses ouvrages étaient destinés au monde profane de son époque, où toutes les confusions étaient possibles.

Il a passé beaucoup de temps à distinguer l'initiation de toutes les "sciences" occultes qu'il avait eu l'occasion de côtoyer dans sa jeunesse.

Il a bien expliqué que l'initiation était une méthode active visant à terme au dépassement de l'individualité. Par contre, sans nier la réalité ni même un certain intérêt du mysticisme, il le présente comme non méthodique, passif et ne dépassant pas les possibilités individuelles.

Son analyse reste d'une puissante actualité, les occultistes de son temps ayant fait pas mal de "petits" dans le New Age et dans les sectes.
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: magie et mysticisme   Mar 17 Aoû - 9:40

Ce qui m'embête dans ça, c'est qu'une initiation peut être totalement dépourvue de mysticisme sans vraiment l'être.

Le simple fait de faire quelque chose pour la première fois est une initiation. Le mysticisme ne prend sa place que lorsqu'on cherche à dissimuler certaines informations au débutant.

Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: magie et mysticisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
magie et mysticisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les auteurs de magie runique
» Sommaire magie celte
» l'Islam et la magie
» Les dangers de la magie noire.
» Magie draconique livre sur internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemins Initiatiques :: Club lecture :: Aperçus sur l'Initiation-
Sauter vers: